En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Exxon Mobil et le réchauffement climatique

Exxon Mobil soutient financièrement les recherches niant l'impact des activités humaines sur le réchauffement climatique.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
''Il y a de nouveaux indices forts montrant que la majorité du réchauffement observé ces 50 dernières années est imputable aux activités humaines'' GIEC, janvier 2001.

GIEC est le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat. Il est placé sous l'égide des Nations unies et de l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM). Pluridisciplinaire, il est composé de plus de 2000 scientifiques indépendants et mondialement reconnus.

La Terre se réchauffe en raison de l'accumulation de gaz à effet de serre générés par les activités humaines. Le principal de ces gaz est le dioxyde de carbone (CO2) qui résulte de l'utilisation des combustibles fossiles, en particulier du pétrole, du charbon et du gaz.

Alors que le reste du monde tente d'enrayer le réchauffement climatique et de protéger la planète pour les générations futures, le pétrolier fait de son mieux pour déjouer les tentatives des autres pays pour préserver la planète du réchauffement.

Le pétrolier vient de s'engager à donner 10 millions de dollars US pour la recherche sur le changement climatique à l'Université de Standford. Pourtant, depuis le démantèlement de la Global Climate Coalition, dû au retrait des concurrents d'Exxon Mobil (BP, Shell) et de constructeurs automobiles comme Ford, Exxon a réorienté ses donations vers de multiples groupes de pression, le Competitive Enterprise Institute ou encore Frontiers of Freedom.

Le but, ''ouvrir le dialogue'' par rapport au consensus de la communauté scientifique selon lequel les activités humaines sont à l'origine du réchauffement climatique, une thèse remise en cause par Exxon.

Exxon est bien souvent le principal donateur pour ces groupes, comptant dans certains cas pour plus de 10% du budget annuel de ces organisations.

A l'heure où ses concurrents s'engagent dans des démarches d'ouverture et prennent conscience de leurs impacts environnementaux et sociaux, on peut s'interroger sur la stratégie pour le moins originale d'Exxon dans ce domaine.

ESSO refuse d'investir dans les énergies propres et renouvelables, mais en revanche, le groupe investit tous ses fonds dans l'exploitation des énergies sales, le gaz et le pétrole. Pour comparaison, Shell et BP ont prévu d'investir 500 millions de dollars pendant les trois prochaines années, dans des projets d'énergies renouvelables. Même le groupe Total investit dans l'énergie éolienne, par ailleurs, sa filiale Total Energie est aujourd'hui le premier assemblier mondial de photovoltaïque.
ESSO est la plus grosse compagnie pétrolière au monde (plus de 15,6 milliards de dollars de profits en 2001). Si une compagnie peut se permettre de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, c'est bien ESSO !
ESSO fut l'un des principaux donateurs de la campagne présidentielle de George W.Bush, en 2000, elle a offert 1,3 millions de dollars au Parti Républicain. Aussitôt élu, celui-ci annonça son intention de désengager son pays du Protocole de Kyoto, suivant ainsi à la lettre les recommandations d'ESSO.

Source : Réseau Action Climat

Réactions4 réactions à cet article

 
Re:l'homme responsable du réchauffement??????

Alors, toujours aussi convaincu de l'absence de responsabilité humaine.
Si oui, vous serez bientôt le dernier alors que même Georges Bush l'a admis (à demi mot et sans rien promettre il est vrai).

Infoserre
 
Signaler un contenu inapproprié
 
l'homme responsable du réchauffement??????

il est dit dans l'article qu'il existe un consensus scientifique impliquant la responsabilité de l'homme dans le réchauffement ce qui n'est pas vrai, ce consensus n'existe pas.Le consensus d'un réchauffement existe, mais la responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique (via les émissions de CO2) est tres difficile à quantifier et n'est pas à ce jour clairement établie, (n'en déplaise aux lobbys écologistes convaincus du contraire).En effet le climat de la terre n'a jamais été stable, alternant entre périodes glaciaires et periodes plus clémentes, et ceci bien avant que l'homme n'arrive avec ses usines et ses véhicules qui produisent le "fameux" CO2 tant décrié.De plus le CO2 ne représente que 0,03% de la composition de l'atmosphere.En l'état de nos connaissance je pense qu'il est malvenu d'incrinimer l'homme dans sa responsabilité sur le réchauffement car (et les scientifiques le disent) on connait tres mal par exemple le role des océans dans les equilibres climatiques (70% de la planete est couverte d'eau ce qui est loin d'etre négligeable) de plus l'activité solaire ainsi que le role des nuages ne sont que tres peu prises en compte dans les modeles climatiques.Autant d'incertitudes qui font que à mon avis nous avons un peu trop vite désigné les activités humaines comme responsables du réchauffement climatique...

guinioul | 22 avril 2004 à 15h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sans sujet

Pas de message

Anonyme | 19 mai 2006 à 17h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Il est difficile de faire comprendre une chose à quelqu'un surtout si son salaire dépend de ce qu'il ne la comprenne pas." Upton SINCLAIR

Cleanpeace | 09 novembre 2010 à 15h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager