En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La révision du règlement européen ''cadre'' de l'agriculture biologique en débat

La révision du règlement européen ''cadre'' de l'agriculture biologique qui devrait être adoptée d'ici à la mi-décembre ne satisfait pas la Fédération nationale de l'agriculture biologique et ses partenaires européens.

Agroécologie  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La Présidence finlandaise de l'Union européenne a diffusé le 26 octobre une nouvelle version du projet de révision du règlement européen de l'agriculture biologique. Mais ce texte est loin de satisfaire la Fédération nationale de l'agriculture biologique (FNAB) et ses partenaires européens. Malgré de nettes améliorations de rédaction et quelques petites avancées sur le fond - notamment les obligations de moyens pour rester sans OGM et le système de modification des règlements bio -, le texte reste toujours insatisfaisant, indique la FNAB dans un communiqué du 20 novembre.

Les principaux points de désaccord concernent le système de « flexibilité » qui selon la FNAB est mal cadré et peu transparent, la suppression des spécifications nationales supérieures au règlement, la restriction de la communication pour les marques privées et l'absence de limitation du nombre de traitements vétérinaires allopathiques.

La FNAB note par ailleurs plusieurs reculs par rapport à la version précédente du texte, notamment un retour 10 ans en arrière en matière d'étiquetage qui risque d'affaiblir la crédibilité des produits bio auprès des consommateurs.

Ce nouveau règlement cadre devrait être adopté d'ici à la mi-décembre. Or si le Conseil des ministres l'avalise, explique la fédération, cette adoption se fera sans que les opérateurs biologiques n'aient la moindre idée du contenu des futurs règlements d'application qui régiront la bio de demain. De ce fait la FNAB a interpellé le ministre de l'Agriculture, Dominique Bussereau, pour lui demander de ne pas voter ce texte en l'état, et sans que les règlements d'application ne soient publiés.

Réactions3 réactions à cet article

 
Révision du règlement européen ''cadre'' de l’...

Il est impératif, pour ne pas dire fondamental, que la FNAB et ses collègues européens demeurent intraitables sur les textes qui vont régir l'agriculture bio dans les prochaines années.
L'intérêt de plus en plus marqué du public pour le bio, en terme de santé publique, marque bien une prise de conscience qui gêne énormément les lobbies des mondes médical et pharmaceutique et, bien sûr, de l'agro-alimentaire.
En conséquence, toute tentative visant à "assouplir" les règlements doit être refusée.
La France est particulièrement en pointe dans le domaine du bio, elle doit le rester.
Michel Pernot

Anonyme | 30 novembre 2006 à 08h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
défense des labels BIO

Pourquoi ne pas lancer une grande pétition Européenne pour défendre les spécificités, l'étiquetage, les cahiers des charges de l'agriculture bio actuelle ? Pétition relayée par les syndicats agricoles bio, les Bio coop.... auprés des consomateurs et des professionnels des filière Bio. Avec internet et les biocop, cela pourait aller vite.

Anonyme | 30 novembre 2006 à 12h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:défense des labels BIO

Bonjour,
Agriculteur bio depuis plus de 20 ans, il y a bien longtemps que je ne crois plus aux structures de l'AB : techniciens, controleurs, paperassiers.
Actuellement,en bio nous pouvons utiliser les farines animales des centres d'équarissage comme fertilisant.
Pourquoi s'en priver, c'est 4 à 5 fois moins cher qu'un engrais bio bien labellisé ex: label ECOFERT.
Ne nous étonnons pas si nous sentons des odeurs dans la campagne ou si les salades bio ont la tremblante.
Heureusement je crois beaucoup au consommateur qui comprend de plus en plus que quand il paye, il a le droit de savoir.
Lui seul , peut changer la donne.

pierre | 03 décembre 2006 à 21h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager