En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

CORPEN : Jean-Paul NOBECOURT est nommé Président pour quatre ans

Le CORPEN (Comité d’ORientation pour la Réduction de la Pollution des Eaux par les Nitrates) a vu, lors de son Comité plénier annuel du 22 mai dernier, Jean-Paul Nobecourt succéder à Paul Vialle au poste de Président.

Nomination  |  Eau  |    |  Actu-Environnement.com
Le CORPEN (Comité d’ORientation pour la Réduction de la Pollution des Eaux par les Nitrates) a tenu son Comité plénier annuel le 22 mai dernier en présence de Jacques Dedieu, conseiller auprès de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de l'Ecologie et du Développement durable et de Michel Dantin, conseiller technique auprès de Monsieur Hervé Gaymard, Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales.

Ce Comité plénier a vu Jean-Paul NOBECOURT, Ingénieur Général du Génie Rural, des Eaux et des Forêts, succéder, comme Président du CORPEN, à Paul VIALLE, également Ingénieur Général du Génie rural, des Eaux et des Forêts qui a souhaité passer le relais après sa nomination à la présidence de l’AFSSA.

Depuis sa création en 1984, le Comité d'ORientation pour la réduction de la Pollution des Eaux par les Nitrates, les phosphates et les produits phytosanitaires, devenu en 2000 Comité d'ORientation pour des Pratiques agricoles respectueuses de l'ENvironnement, a travaillé avec tous les acteurs situés à l'interface entre l'eau et l'agriculture et concernés par les missions du Comité : représentants de la profession agricole, des organisations de consommateurs, des industries des engrais et de la protection des plantes, des instituts techniques agricoles, des associations d'élus et d'usagers, des établissements publics de recherche, des agences de l'eau et des personnes qualifiées.

Grâce au climat de confiance qu'il a permis de développer entre tous ses membres, il contribue, dans le domaine des pollutions diffuses d'origine agricole, à la production de références et d'outils de diagnostic qui font autorité. Initialement limitées au domaine de l'eau, ses missions ont été récemment élargies aux incidences des activités agricoles sur l'air et sur les sols.

Les représentants des deux ministres, au cours de leur allocution, ont souligné l'importance que le Gouvernement accorde aux travaux menés au sein de cette instance. Ils ont souhaité que le statut du CORPEN, dans son rôle d'élaboration d'avis pour le compte des pouvoirs publics, soit consolidé et que la dimension territoriale des enjeux environnementaux soit renforcée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager