En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rio+20 au cœur de la 29eme édition du Festival international du Film de l'Environnement

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com

En choisissant la prochaine Conférence des Nations Unies sur le développement durable comme thème directeur de sa 29ème édition Le Festival International du Film d'Environnement qui se tiendra du 7 au 17 février au Cinéma des Cinéastes à Paris, aura à cœur d'aider au passage à l'action en proposant 116 films venus de 34 pays.

Organisé depuis 2004 par la Région Ile-de-France, le FIFE se veut en effet un lieu de découvertes et d'échanges autour des problématiques environnementales et sociétales.

Entièrement gratuit, il propose au public (dans la limite des places disponibles) une programmation internationale, essentiellement inédite, de longs, moyens et courts métrages, documentaires et fictions, destinés à sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux, sociaux et humanitaires et au développement durable.

Inédits, avant-premières, séances jeunes publics, débats, regards décalés, rencontres et pour la première fois des web créations et des œuvres numériques sur sa plateforme web entièrement gratuite du 7 au 29 février. Une diversité qui permet au festival de refléter les multiples facettes des enjeux environnementaux et sociaux d'aujourd'hui. Par exemple : une ballade à la poésie ardue Au gré de la plume arctique, les calmes paysages de Bovines, la colère énergisante et dynamique dans The Pipe ou Sweet Nuke, l'humour décalée et imagée d'Isabella Rossellini dans Animals Distract Me, les natures bienveillantes et salvatrices des contes en clair-obscur Nana et Le Paradis des bêtes, la richesse du programme Eco Bambins, la question de la propriété terrienne en Amérique latine ou l'absurdité ubuesque des constructions italiennes (programme 1 et 2 compétition documentaire courts), les dessous de l'agroalimentaire (LoveMEATender) ou de la restauration (La République de la malbouffe), l'engagement des adhérents de la démarche EcoProd illustré par TeamTO, la rage de vivre des survivants des films de La Nuit de l'apocalypse…

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager