En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La pollution à l'ozone cet été en Europe a été la plus grave en 10 ans

La pollution à l'ozone qui a touché toute l'Europe d'avril à août a été la plus grave des dix dernières années, a annoncé l'Agence européenne de l'environnement (AEE) dans un communiqué résumant une étude de cet organisme communautaire.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
L'AEE est opérationnelle depuis 1994 et vise à soutenir un développement durable et à obtenir une amélioration significative et mesurable de l'environnement en Europe en fournissant aux organismes décideurs et au grand public des informations ciblées, pertinentes et fiables.
L'AEE est chargée , entre autre, de publier tous les cinq ans un rapport sur l'état, l'évolution et les perspectives de l'environnement, des rapports annuels indicateurs se concentrant sur des sujets spécifiques ainsi que des rapports d'expertise sur la qualité et la sensibilité de l'environnement et sur les pressions qu'il subit.
Organisme indépendant établi par l'Union européenne, l'AAE est néanmoins ouverte à chaque pays européen qui partage ses objectifs. L'Agence est établie à Copenhague depuis 1994.
Les pays membres de l'Agence européenne de l'environnement sont :
- Les 15 pays de l'Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède;
- Les pays de l'EEE: Islande, Liechtenstein, Norvège;
- Les pays adhérents et candidats à l'Union européenne : la Bulgarie, Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Turquie.
L'étude porte ainsi sur 29 pays, les 15 membres actuels de l'Union européenne, neuf des dix pays devant rejoindre l'Union en 2004 (sauf Chypre), et cinq autres pays (Islande, Liechtenstein, Macédoine, Norvège et Suisse).

Huit régions européennes ont enregistré le plus grand nombre de dépassements du premier seuil de pollution à l'ozone (180 microgrammes par mètre cube d'air en moyenne horaire) pendant les cinq mois considérés : sud-est de la France, nord de la France, le centre de l'Espagne, la Belgique, le sud-ouest de l'Allemagne, la Suisse, le nord et le centre de l'Italie.
Huit pays , seulement, (pays nordiques, baltes et Irlande) n'ont pas dépassé le premier seuil de pollution.
Trois stations de mesure ont franchi le second niveau européen de pollution, le plus grave qui est susceptible d'entraîner des mesures de restriction de la circulation automobile (360 microgrammes par mètre cube actuellement, devant être ramené prochainement à 240 microgrammes en moyenne horaire).
Il s'agit de Sausset-les-Pins dans les Bouches-du-Rhône , sur l'étang de Berre, qui a dépassé le seuil deux fois début août avec un niveau maximum enregistré de 417 microgrammes par mètre cube, record européen d'ozone de la période.
Les deux autres stations sont situées à Varenne, en ltalie et Chiciu en Roumanie.
15 des 29 pays considérés, dont 11 de l'UE (sauf Irlande et pays scandinaves), ont franchi une ou plusieurs fois le nouveau seuil de 240 microgrammes par mètre cube.

L'ozone protège les organismes vivants en absorbant une partie des U.V. dans la haute atmosphère. Mais à basse altitude, ce gaz est nuisible si sa concentration augmente trop fortement. C'est le cas lorsque se produit une réaction chimique entre le dioxyde d'azote et les hydrocarbures (polluants d'origine automobile).
Cette réaction nécessite des conditions climatiques particulières :
fort ensoleillement
températures élevées
faible humidité
absence de vent
phénomène d'inversion de température

L'agence européenne pour l'environnement (AEE) a été créée par le règlement (CEE) n° 1210/90 du Conseil du 7 mai 1990 (Journal Officiel L 120 du 11 mai 1990) tel que modifié par le règlement (CE) n° 933/1999 du Conseil du 29 avril 1999 (Journal Officiel L 117 du 5 mai 1999).

L'AAE est chargée de :
- Fournir à la communauté, notamment à la Commission européenne, et aux Etats membres les informations objectives, et le support technique et scientifique, nécessaires à la formulation et à la mise en oeuvre de politiques environnementales judicieuses et efficaces.
- Établir, en coordination avec les Etats membres, et coordonner le réseau EIONET (réseau européen d'information et d'observation pour l'environnement), en assurant la collecte, le traitement et l'analyse de données.
- Publier tous les cinq ans un rapport sur l'état, l'évolution et les perspectives de l'environnement, des rapports annuels indicateurs se concentrant sur des sujets spécifiques ainsi que des rapports d'expertise sur la qualité et la sensibilité de l'environnement et sur les pressions qu'il subit.
- Contribuer à la surveillance des mesures environnementales et conseiller les Etats membres, à leur demande, sur le développement, la création et l'extension de leurs systèmes de surveillance des mesures environnementales.
- Stimuler l'échange d'informations sur les meilleures technologies disponibles pour prévenir ou réduire les dommages causés à l'environnement.
- Assurer une large diffusion d'informations environnementales fiables et comparables, notamment sur l'état de l'environnement, auprès du grand public.
- Assister la Commission dans la diffusion d'informations sur les résultats de la recherche environnementale pertinente.


Source : Agence Européenne de l'Environnement

Réactions3 réactions à cet article

 
L'ozone un polluant ?

Je suis choquée chaque fois que je lis que l'ozone est un" polluant", j'ai enseigné à mes élèves qu'il était très utile puisqu'il est (ou était ?) utilisé comme désinfectant pour l'eau dans les piscines, pour l'air dans le métro de Londres. Ceci me choque autant que si on me disait que l'eau de javel est un
polluant car il dégage du chlore!
Il devient dangereux en présence d'hydrocarbures car il est très réactif.
Mais ne serait-ce pas les hydrocarbures qui sont dangereux ?
Après un orage avec éclairs on sent une atmosphère propre, c'est bien grâce à l'ozone ?
La "pollution" par les algues vertes
n'est-elle pas une "dépollution" de la nature ?
N'y a-t-il pas confusion entre l'effet
et la cause ?
Merci d'avance pour votre réponse.

antoinette
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:L'ozone un polluant ?

Bonjour,

Il semblerait que vous confondez de nombreuses notions relatives à l'ozone, et notamment au regard du lieu ou on le considère ou de son utilisation.

Vous donnez comme exemple ou contre-exemple, l'eau de javel. Il est particulièrement révélateur pusiqu'alors qu'on l'utilise régulièrement et à petites doses dans les habitats en vues de la désinfection, elle n'en demeure pas moins un très fort polluant pour la faune et la flore si l'on en déverse plusieurs centaines de litres dans une rivière…

La problématique de l'ozone est complexe car au sein d'un vaste processus chimique. Dans les couches basses de l'atmosphère, il est considéré comme polluant (secondaire, car issue de réactions chimiques consommant des polluants dits primaires) alors que la couche d'ozone située dans les hautes couches de l'atmosphère nous est salvateur puisqu'il filtre les rayons ultraviolets du soleil (Je vous propose de consulter le dictionnaire en ligne afin d'en savoir plus à l'adresse suivante : https://www.actu-environnement.com/ae/dico/dico_env.php4?mode=mot_cle&terme=T3pvbmUgKE8zKQ%3D%3D).
Vous évoquez la pureté de l'air après un orage… Ne pensez vous pas plus simplement qu'il s'agit du fait que les précipitations pluvieuses ont nettoyé l'air de ses particules de poussières surtout par temps chaud ??!! L'ozone n'entre pas en compte, même si vous avez raison, les éclairs en produisent.

Son utilisation en tant que désinfectant fait appel à des doses infimes dont la nocivité est très faible (confère eau de javel).

Je vous invite également à consulter une de nos anciennes actus relativesa au seuile d'alerte et effets sur la santé de ce polluant : https://www.actu-environnement.com/ae/news/209.php4

Espérant-vous avoir apporté quelques éclaircissements

Cordialement

Carine Seghier

Carine Seghier | 29 février 2004 à 13h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:L'ozone un polluant ?

Madame,

Je tiens à vous remercier de la promptitude de votre réponse.

J'ai bien compris que l'ozone résulte de réactions de polluants primaires et qu'il constitue un indicateur atmosphérique de pollution au même titre qu'un voyant rouge sur un tableau de bord.

Cependant, supposons que l'on ozonise de l'eau dans une piscine, est-il à ce moment un polluant ?
Les essais à très hautes tensions dans des centres tels que les Renardières (EDF) en France ou Doulton en Grande Bretagne, produisent de l'ozone. Il serait intéressant de savoir si les techniciens de ces centres en sont particulièrement affectés.

Je ne conteste pas la nécessité du travail de prévention des problèmes dûs à l'environnement, c'est seulement l'appellation de la pollution "à l'ozone" même s'il est dangereux à haute dose comme peut l'être le chlore.
Je n'apprécie pas que l'on crie constamment "HARO" sur ce composant chimique qui a des avantages aussi bien que des inconvénients.

Merci encore,Madame, pour votre réponse.

antoinette | 29 février 2004 à 21h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager