En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'effondrement d'une barrière de glace lié au réchauffement des océans

L'effondrement d'énormes pans de la barrière de glace Larsen dans l'Antarctique au cours des dix dernières années est lié au réchauffement des océans, selon une étude publiée dans la revue Science.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
En janvier 1995 et février 2002, la barrière de glace Larsen a connu deux effondrements majeurs dans sa partie nord qui s'est fragmentée en icebergs.

Une équipe de chercheurs menée par Andrew Shepherd de l'Université de Cambridge (Grande-Bretagne) a constaté qu'entre 1992 et 2001, la partie restante de la barrière a diminué d'environ 30 cm par an, grâce à des mesures d'altitude réalisées par satellites.

Le réchauffement de l'océan a progressivement aminci les couches inférieures de la barrière de glace. L'amincissement entraîne inévitablement un risque accru de formation de crevasses, estiment les chercheurs.

La partie de la barrière de glace étudiée par les chercheurs pourrait ainsi diminuer suffisamment d'ici à une centaine d'années pour s'effondrer comme cela s'est déjà produit.

Il est possible que l'amincissement de la barrière Larsen fournisse un lien entre le réchauffement global du climat et la désintégration des barrières de glace dans l'Antarctique, concluent les chercheurs.

Source : AFP

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager