Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le prix SASAKAWA décerné par le PNUE

D'un montant de 200 000 dollars des Etats-Unis, qui sera divisé entre les lauréats, le prix SASAKAWA est considéré comme l'un des plus prestigieux dans le domaine de l'environnement.

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Xie Zhenhua est un des lauréats du Prix Sasakawa 2003 pour l'environnement octroyé par le Programme des Nations Unie pour l'environnement (PNUE).
Le second lauréat ex æquo du prix est Dener Jose Govanini du Brésil, dont la façon originale d'aborder le problème du commerce illicite des espèces sauvages est devenue un modèle non seulement en Amérique latine mais également dans le reste du monde en développement.

Le Prix Sasakawa pour l'environnement du PNUE, parrainé par la Nippon Foundation et créé par Ryoichi Sasakawa, est décerné chaque année depuis 1984 à des particuliers s'étant distingués dans le domaine de la gestion et de la protection de l'environnement.

Les lauréats du Prix 2003 ont été sélectionnés le 1er juillet 2003 par un panel indépendant et distingué composé de dirigeants et écologistes internationaux et présidé par Lord Clinton-Davis, Président de Europe 21, coprésident de la Société des avocats du Parti travailliste, membre à vie de la Chambre des pairs et ancien Ministre d'Etat au Département du commerce et de l'industrie du Royaume-Uni.


M. Xie, Vice-président exécutif du Conseil chinois pour la coopération internationale en matière d'environnement et de développement (CCCIED) et chef de l'Administration d'Etat de la Protection de l'Environnement de la Chine (SEPA) recevra le prix des mains du Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan, le 19 novembre 2003. M. Govanini, fondateur du Réseau national pour combattre le trafic d'animaux sauvages (RENCTAS), assistera aussi à cette même cérémonie de remise des prix qui se tiendra à la New York Historical Society.

Depuis plus de deux décennies, M. Xie Zhenua est engagé dans la protection de l'environnement. IL a d'abord travaillé au sein de la Division de la radiation de l'Agence nationale de protection de l'environnement (NEPA) puis a été promu Ministre de la SEPA en 1998. Que la Chine ait réussi à atteindre une croissance de 8% par an tout en se souciant de la préservation de l'eau, de l'air et de la sauvegarde du patrimoine naturel est en grande partie dû à l'enthousiasme et à la prévoyance de M. Xie. Les données officielles de l'Etat en effet montrent que, année après année, les niveaux de pollution ont baissé à la suite de mesures prises par la SEPA en coopération étroite avec d'autres ministères et les autorités locales. Une des contributions majeures de M. Xie a été de convaincre ses collègues, fonctionnaires publics ou non, chinois et étrangers, qu'une croissance économique qui néglige l'environnement n'est pas durable.

Selon le deuxième lauréat, M. Dener Giovanini, environ 12 millions d'animaux, du perroquet à l'ara macao, du singe au reptile, sont victimes chaque année d'un commerce clandestin qui pourvoit à la demande de collectionneurs et de laboratoires à travers le monde. Cette vente est liée au commerce illicite des animaux sauvages qui, selon certains experts, est le troisième commerce illégal le plus important après ceux des armes et de la drogue. Au Brésil seulement, la valeur du trafic est estimée à environ 1,5 milliards de dollars par an.
Ce commerce affecte négativement bien plus que les espèces sauvages qui souffrent déjà de nombreuses pressions environnementales. Il perpétue un cycle de dépendance au sein de certaines fractions de la population brésilienne en zone rurale, qui ont depuis des générations pêché et chassé dans ces forêts. Le cycle est notamment nourri par l'urbanisation qui empêche de plus en plus les populations de se nourrir par la chasse ou par la pêche. Afin de survivre, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers la chasse illicite et le braconnage.
En 1999, M. Giovanini a conçu un projet révolutionnaire visant à endiguer et à mettre fin à ce trafic illégal : le Réseau national pour combattre le trafic en animaux sauvages (RENCTAS). Ce projet, très prometteur pour d'autres pays du monde en développement qui font face à des défis semblables, traite aussi bien des causes que des conséquences du commerce illicite; s'appuyant sur le soutien du public, il offre des moyens de subsistance alternatifs et écologiques aux braconniers.
Un élément clé de ce programme réside dans les liens établis entre la police, les agents de douane et un réseau national de 230 vétérinaires volontaires qui assurent que tout animal sauvage saisi à un aéroport ou à un barrage routier reçoit les meilleurs soins possibles. Un nombre croissant de saisies a été enregistré grâce aux informations obtenues du public que RENCTAS transmet ensuite aux autorités policières et douanières.

Parmi les lauréats précédents :
- Le lauréat du Prix Nobel, Professeur Mario J. Molina, qui a découvert l'équation d'une réaction du peroxyde de chlore qui contribue grandement à la destruction de la couche d'ozone en Antartique.
- Dr. Ashok Khosla, un des grands philosophes et innovateurs écologistes du monde, qui a jumelé une vie de grand académicien avec l'élaboration sur le terrain de projets de développement et de subsistance pour les pauvres en zone rurale.
- Chico Mendes, le récolteur de caoutchouc brésilien qui est mort alors qu'il luttait contre la destruction des forêts tropicales par les propriétaires de ranches.
- Lester Brown, ancien directeur du Worldwatch Institute, dont l'œuvre a grandement contribué à alerter le monde des menaces auxquelles la biosphère est confrontée.
- Dr. M.S. Swaminathan de l'Inde, père du mouvement économique écologiste.
- Ian Kiernan de l'Australie qui a fondé la campagne Clean Up the World à laquelle plus de 120 pays participent aujourd'hui.

Source : PNUE

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager