Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un million d'animaux et de plantes menacées d'extinction

Un million d'espèces animales et végétales pourraient disparaître en raison du changement climatique, estime une étude parue dans l'édition de jeudi de la revue scientifique britannique Nature.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Un million d'espèces animales et végétales pourraient disparaître en raison du changement climatique, estime une étude parue dans l'édition de jeudi de la revue scientifique britannique Nature.

Les 19 auteurs, sous la direction du biologiste britannique Chris Thomas (Université de Leeds), ont modélisé l'évolution d'ici 2050 de 1.103 végétaux et animaux (mammifères, oiseaux, reptiles, grenouilles, oiseaux, papillons et autres inverterbrés) dans six régions du globe particulièrement riches en ''biodiversité'', c'est-à-dire en variétés d'espèces, dans différents scénarios climatiques.

Les régions concernées, qui représentent 20% de la surface du globe, sont l'Europe et la Russie occidentale jusqu'au Caucase, le Mexique, l'Afrique du Sud, l'Australie et la région centrale du Brésil (Cerrado).

Un premier scénario envisage un faible réchauffement d'ici 2050 par rapport à 1990 (augmentation de la température moyenne de 0,8 à 1,7 degré Celsius et concentration de CO2 dans l'atmosphère de 500 parties par million contre 370 ppm).

Le deuxième table sur un réchauffement moyen (+ 1,8 à 2 degrés, 500 à 550 ppm) et le troisième sur un réchauffement important (plus de 2 degrés et CO2 supérieur à 550 ppm).

En cas de faible réchauffement, entre 9% et 31% des espèces étudiées seraient condamnées à disparaître, selon qu'elles réussissent ou non à s'installer dans des régions plus clémentes, indique l'étude.

La fourchette monterait à 15-37% en cas de réchauffement moyen et à 21-52% en cas de réchauffement important.

Source : AFP

Réactions2 réactions à cet article

 
Il faut informer l'opignion publique

Ces chiffres sont vraiment attristant et inquiétant...
Il est vraiment dommage que seuls quelques personnes ne prennent la peine d'y faire attention.
Il faudrait réellement que le ministère de l'environnement prenne les choses en main et qu'il lance une véritable campagne de sensibilisation de la population française afin que les choses commence réellement à bouger.

maujo | 09 janvier 2004 à 11h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
... quel monde laissons nous à nos enfants...

L'information, d'accord ! mais à qd une véritable sensibilisation et la mise en place d'actions concrêtes !!!
Cette situation n'est pas une fatalité et il est encore tps d'agir pour ralentir ce phénomène, véritable bombe à retardement .
Il faut davantage communiquer sur le triste état de notre planête, montrer la vérité en face pour faire réagir l'opinion publique !! ça marche bien avec le tabac...
J'ai le sentiment que l'humanité ne prend vraiment pas conscience de l'irréversibilité du phénomène et que tout un chacun pense que "l'autre" est responsable. Or toi qui prend ta voiture pour un oui un non, toi qui laisse tes appareils en veille... tu es responsable de ce désastre...

sam | 09 janvier 2004 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager