En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Manitoba se lance dans le biodiesel

La province du Manitoba crée un conseil consultatif sur le Biodiesel afin d'examiner les possibilités de développement de cette essence dans la région.

Energie  |    |  Actu-Environnement.com
Dans le cadre de l'engagement du gouvernement du Manitoba de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de promouvoir la diversification de l'économie rurale, la ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Initiatives rurales et le ministre de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie ont annoncé fin novembre dernier la création du Conseil consultatif manitobain sur le biodiesel qui aidera à guider le développement du secteur agro énergétique de la province.

L'essence diesel mélangée à 20% de biodiesel (B-20) permet de réduire les émissions de monoxyde de carbone de 11% et les émissions d'hydrocarbures non brûlés de plus de 21%.

Le biodiesel est un carburant d'origine agricole. On l'obtient à partir d'huile végétale, traitée pour se substituer au carburant fossile des moteurs diesel sans modification de ceux-ci. L'intérêt du biodiesel est d'être une énergie renouvelable : le carbone qu'il contient a en effet été prélevé dans l'atmosphère lors de la croissance de la plante, et le brûler est neutre vis-à-vis de l'effet de serre.

Le Manitoba consomme environ 660 millions de litres de diesel par année pour le transport et l'agriculture.

Selon la ministre de l'Agriculture, le biodiesel représente une autre possibilité économique pour le secteur de l'agriculture dont l'industrie de l'élevage. Le développement de l'industrie du biodiesel pourrait offrir des possibilités pour les éleveurs de bétails parce que le biodiesel peut être fabriqué à partir de graisses animales. De plus, il peut également être fabriqué à partir d'un certain nombre de matières premières d'alimentation dont les graines oléagineuses comme le canola et le soja ainsi qu'à partir des huiles de restaurants récupérées.

Le Conseil consultatif sur le biodiesel devrait tenir sa première réunion au début janvier. Un rapport détaillé devrait être prêt au printemps 2004.

En 2002, la Ville de Brampton (Ontario) devenait la première municipalité du pays à utiliser le biodiesel pour alimenter les autobus de sa société de transport en commun.
Au Québec, la Société de transport de Montréal (STM), avec le gouvernement québécois et canadien, a évalué l'utilisation du biodiesel dans le cadre de programme Biobus (Actu du 11/06/2003).

Source : Palais Législatif du Manitoba

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager