En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

13ème conseil franco-allemand de l'environnement à La Baule

La ministre de l'Ecologie et du Développement durable a accueilli son homologue allemand Jürgen TRITTIN à La Baule, les 2 et 3 février.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
La ministre de l'Ecologie et du Développement durable a accueilli son homologue allemand Jürgen TRITTIN à La Baule, les 2 et 3 février.

Cette treizième rencontre bilatérale des ministres chargés de l'environnement a été l'occasion d'aborder les grands enjeux environnementaux du moment comme la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité. Les deux ministres ont fait également le point de la coopération bilatérale et la sécurité maritime.

''Les deux ministres ont fait le point de la coopération bilatérale et ce sont mis d'accord pour continuer à renforcer leur coopération en procédant à des échanges de fonctionnaires entre nos administrations et en développant nos travaux communs sur les grands enjeux environnementaux internationaux et communautaires'', indique un communiqué commun publié à l'issue d'un Conseil ministériel franco-allemand de l'Environnement.

Les deux ministres ont aussi abordé le grand enjeu environnemental de la lutte contre le changement climatique. Les ministres allemand et français de l'Environnement, Juergen Trittin et Roselyne Bachelot, ont lancé lors de ce un appel à la Russie pour qu'elle ratifie le protocole de Kyoto sur le changement climatique.

''Notre action commune s'inscrit dans le cadre du protocole de Kyoto et nous renouvelons notre appel à la Russie pour qu'elle ratifie le protocole''. ''Nous confirmons que nous sommes engagés dans la mise en oeuvre du protocole de Kyoto et nous appelons tous les pays à faire de même''.

Depuis le rejet du protocole de Kyoto par l'administration Bush en 2001, la Russie détient la clé de l'entrée en vigueur de cet accord international de réduction des gaz à effet de serre en raison des règles de ratification du document.

A quelques jours de la 7ème conférence des Parties de la convention des Nations-Unies sur la diversité biologique et de la première réunion des Parties au protocole biosécurité, les ministres ont enfin convenus de : ''redoubler nos efforts communs afin d'inverser la tendance à la perte de biodiversité, de promouvoir l'utilisation durable des ressources biologiques et d'assurer un partage équitable des avantages liés à l'utilisation des ressources génétiques.''

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager