Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'avis des juristes et des scientifiques sur la charte

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Les plus grands représentants des communautés scientifiques et juridiques, parmi lesquels plusieurs prix Nobel et professeurs de renom, sont appelés à préciser les enjeux de la future Charte de l’environnement.
 
La préparation de la future Charte de l’environnement est l’occasion d’un vaste débat démocratique, au travers des questionnaires, du site internet et des assises territoriales.Elle doit aussi être l’occasion d’un important travail d’experts scientifiques et juridiques.
C’est l’objectif du colloque qui réunira à Paris, le 13 mars 2003, nombre de spécialistes qui préciseront les enjeux scientifiques et juridiques de la Charte.

- Quatre tables rondes :
Après l’ouverture du colloque à 9 h 30 par la ministre de l’Écologie et du Développement durable, Mme Roselyne Bachelot-Narquin et par Yves Coppens président de la commision de préparation de la Charte, la première table ronde, sous la présidence de M. Yves Jegouzo, professeur de droit à Paris I et président du comité juridique de la commission Coppens, aura pour objet de répondre à la problématique :
''le risque environnemental, anticipation, réparation et coûts : que peut apporter la Charte de l’environnement ?''.
Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, M.Dominique Perben prononcera une allocution juste avant la pause déjeuner.
Les débats reprendront autour du thème ''quelle éducation du public à l’environnement et à la science ?'', table ronde dirigée par M.Bernar d Chevassus-au-Louis, président du Museum national d’histoire naturelle.
La troisième table ronde se réunira autour de M.Gér ard Megie, président du Mouvement universel de la responsabilité scientifique (MURS), sur le thème ''quelle recherche pour l’environnement et le développement durable ?''.
La dernière table ronde, placée sous la houlette de M.R obert Klapisch, président de l’association française pour l’avancement des sciences (AFAS) et président du comité scientifique de la commission Coppens, s’attachera à définir ''quel avenir pour la gestion des ressources naturelles''.
La ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles Technologies, Mme Claudie Haigneré, clôturera les débats.

Ce colloque est organisé par :
- Ministère de l’Écologie et du Développement durable,
- Ministère de la Recherche et des nouvelles technologies,
- Ministère de la Justice

En partenariat avec :
- Association française pour l’avancement des sciences (AFAS)
- Mouvement universel pour la responsabilité scientifique (MURS).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager