En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les tortues marines toujours en déclin

Même si le tourisme lié aux « tortues marines » rapporte jusqu'à trois fois plus que la commercialisation de produits dérivés de ces animaux (œufs, viande, cuir, carapace) selon une étude publié par WWF, les tortues marines sont toujours menacées.

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Depuis 100 millions d'années, elles ont survécu mais elles pourraient disparaître d'ici 10 à 20 ans si rien n'est fait au niveau international pour enrayer leur déclin.

La revue scientifique « Nature » a publié, dans son numéro 429 du 3 juin dernier, une synthèse de quatre années de recherche appliquée au suivi Argos de la Tortue luth (Dermochelys coriacea), menée par le laboratoire Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)- CEPE de Strasbourg.
Ces travaux mettent en évidence les capacités migratrices de ces reptiles. En effet, en posant des capteurs miniaturisés sur les tortues marines a permis aux chercheurs d'explorer leurs nouveaux territoires de migration. Mais ce suivi aura surtout démontré les problèmes récurrents de pêche non sélective. Parce que ces tortues marines se retrouvent dans des secteurs fréquentés par leur principale proie, la méduse, leurs couloirs de migration croisent en effet les zones de pêche à la palangre : elles sont alors régulièrement victimes de prises accidentelles. C'est notamment le cas en Guyane française et au Surinam, où les flottes de pêche à la recherche de crevettes et de vivaneaux les piègent fréquemment dans leurs filets lors de la période de ponte.

De son côté, le World Wildlife Fund (WWF) a récemment publié une étude montrant que le tourisme lié aux « tortues marines » rapporte jusqu'à trois fois plus que la commercialisation de produits dérivés de ces animaux (œufs, viande, cuir, carapace) au niveau international : 1,32 millions d'euros en moyenne annuelle pour ces activités touristiques, contre 465 000 euros pour l'exploitation commerciale des tortues marines.
Au niveau mondial, on estime qu'environ 175 000 personnes participent chaque année à des excursions dont le but est de voir des tortues marines. Elles ont lieu sur plus de 90 sites de ponte répartis dans 40 pays et notamment dans l'ensemble des territoires, département et collectivités de l'Outre Mer français. Ces résultats démontrent que les tortues marines voient leur valeur économique augmenter si on favorise leur survie mais leurs populations sont en déclin dans tous les océans car les sites de ponte sont transformés en plages aménagées et subissent la pèche non séléctive. Pour enrayer cette situation, le WWF et d'autres partenaires développent des programmes de suivi et de protection dans de nombreuses régions du globe.

La tortue Luth est lla plus grande des tortues marines. Leur poids varie en général entre 300 et 400 kg et peuvent mesurer jusqu'à 2,40 m de longueur. Grande migratrice, elle parcourt des milliers de km et son régime alimentaire est principalement constitué de méduses et de tuniciers.
On sait qu'elle niche sur les côtes nord d'Amérique du sud et l'on a découvert que le littoral sud du Gabon et nord du Congo est probablement le second site de ponte d'importance mondiale.
En moyenne, sur 1000 oeufs pondus, un seul arrivera à l'âge adulte. On trouve cette espèce de tortue sur les plages équatoriales, mais on estime qu'entre 30 et 50 % des tortues Luth du monde viennent pondre en Guyane française. Il n'en resterait plus que 900 en Indonésie, 45 au Mexique, 55 au Costa Rica.

Réactions4 réactions à cet article

 
tortues marines

Bonjour, comme toujours la beauté de la nature est immense mais la bétise humaine pour la détruire est infinie cela est triste,merci de nous le faire lire

matrimaco | 01 juillet 2004 à 17h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Comment participer a ce programme WWF ?

Je souhaite longue vie a ces organisations qui se multiplient aujourd hui pour la protection de l environnement
Je suis actuellement commerciale dans la protection du sol, eau et air des pollutions industrielles sur Paris et souhaiterai en savoir plus sur les conditions d adhesion au WWF
J aimerai un jour pouvoir participer a de grandes operations comme celle-ci
Felicitations

Flo | 14 juillet 2004 à 14h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Comment participer a ce programme WWF ?

Bonjour,

Le plus simple est de prendre contact directement avec le WWF : http://www.wwf.fr

Bien cordialement

Carine Seghier

Carine Seghier | 15 juillet 2004 à 19h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:tortues marines

bonjour,vivant en Nouvelle Calédonie j'ai eu l'occasion de constaté la diminution importante du nombre de tortue dans notre lagon(inscri résament au patrimoine mondial de l'unesco).c'est pour cela que je vous écrit; je trouve important les actions entreprise pour défendre les tortues dans le monde et j'espère qu'une action de prévention et de sauvegarde des tortues aura lieu en Nouvelle Calédonie.merci de votre attention.

goul's | 28 août 2008 à 02h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager