En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'OMS publie un atlas sur la santé de l'enfant et l'environnement

L'Organisation mondiale de la Santé a présenté, lors d'une conférence régionale à Budapest, un plan d'action contre les maladies liées à l'environnement qui, selon une étude récente, tuent chaque année 5 millions d'enfants dans le monde.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
Selon une étude, plus de trois millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de causes liées à l'environnement. Ce chiffre comprend les décès d'enfants de moins de cinq ans dus à la mauvaise qualité de l'eau et de l'assainissement, à la pollution de l'air intérieur, de l'air extérieur, aux changements climatiques, ainsi qu'au paludisme.

Pour illustrer l'impact de l'environnement sur la santé des enfants, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a présenté lors de la quatrième Conférence ministérielle européenne sur la santé et l'environnement à Budapest, le premier Atlas sur la santé de l'enfant et l'environnement. Cet ouvrage rassemble des données sur les effets des risques environnementaux pour la santé des enfants.

Par exemple, la mauvaise qualité de l'eau est responsables de la mort de 1,8 million de personnes chaque année, dont 1,6 million d'enfants de moins de 5 ans. Elle est aussi à l'origine de nombreuses maladies : choléra, dysenterie, dracunculose, typhoïde et parasitoses intestinales.
Près d'un million d'enfants meurent chaque année de maladies provoquées par la pollution de l'air à l'intérieur de leur habitation.
Pour cuire leurs aliments, plus de 75 % des ménages en Asie et en Afrique utilisent des combustibles solides, bois, bouses, charbon, déchets de l'agriculture, produisant une fumée noire qui, quand elle est inhalée, provoque des pneumonies et d'autres infections respiratoires ou les aggrave.

L'OMS estime d'ailleurs qu'un décès d'enfant ou d'adolescent sur trois en Europe et en Asie centrale sont liés à la présence de polluants dans les sols, dans l'eau et dans l'air, dans l'alimentation et dans de nombreux produits de consommation courante et souligne qu'il est inacceptable que ce soient les personnes les plus vulnérables de notre société qui paient de leur santé le manque de protection contre ces risques.

Les enfants de moins de cinq ans ne représentent que 10 % de la population mondiale mais ils supportent 40 % de la charge de morbidité due à l'ensemble des maladies liées à l'environnement car ils absorbent d'avantage de substances nocives par rapport à leur poids corporel et parce qu'ils ont moins de force et moins de connaissances pour se protéger. Pourtant Dans leur Déclaration du Millénaire, les Nations Unies demandent aux gouvernements de diminuer des deux tiers les taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans d'ici 2015.

L'OMS vient, par ailleurs, de lancer sa première bibliothèque électronique mondiale sur la santé des enfants et l'environnement. « Budapest Collection » qui rassemble plus de 100 documents sur les effets des facteurs de risques liés à l'environnement pour la santé des enfants (pollution de l'air extérieur et intérieur, eau et assainissement, produits chimiques, traumatismes, salubrité alimentaire et nutrition, changements climatiques, facteurs socio-économiques et tabac).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…