En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Progrès attendus par l'ASN pour la radioprotection des travailleurs

L'ASN a noté que dans les installations nucléaires de base, la radioprotection des travailleurs a progressé mais pour les autres catégories de travailleurs, 69 dépassements de limite de doses ont été relevés en 2002.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a tenu, fin mai, une conférence de presse à l'occasion de la publication du numéro 158 de sa revue « Contrôle », consacré à la radioprotection des travailleurs. La radioprotection des travailleurs s'inscrit dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne. En France, 250 000 personnes sont directement concernées.

Lors de cette conférence de presse, l'ASN a noté, que dans les 145 installations nucléaires de base (INB), la radioprotection des travailleurs a nettement progressé depuis 1999. En particulier, les exploitants ont renforcé leurs services en charge de la radioprotection et accru leurs efforts en matière de formation et d'information. En 2002, 5 cas de dépassement de la limite de dose annuelle de rayonnements ionisants de 20 ms ont été enregistrés au sein de ces installations.

En revanche, pour les autres catégories de travailleurs exposés au risque nucléaire, répartis au sein de 56 000 installations nucléaires de proximité (essentiellement des installations médicales et industrielles), 69 dépassements de limite de doses ont été relevés en 2002. Le domaine de la gammagraphie industrielle est particulièrement pointé du doigt, ce qui a conduit l'ASN à rappeler à l'ordre les industriels concernés.

Dans le domaine médical, Michel Bourguignon, directeur général adjoint de l'ASN, a souligné « le manque de moyens financiers consacrés à la formation et la sous-estimation, par certains travailleurs, des risques liés à leurs propres expositions aux rayonnements ionisants au regard des autres risques auxquels ils sont soumis ».

L'ASN a indiqué qu'elle entendait poursuivre son action tant au niveau de « l'information, de la formation, que de la responsabilisation des acteurs » et a constaté « la non application de la réglementation actuelle à de nombreux niveaux ».

Source : ASN

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…