En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réflexion de BOUYGUES sur l'avenir de sa filiale Saur

Officiellement, sa filiale de gestion de l'eau et des déchets n'est pas à vendre, mais le groupe de construction et de communication cherche à optimiser le financement de sa participation dans Saur.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Bouygues étudie actuellement plusieurs options pour sa filiale Saur (eau, propreté et énergie), a indiqué à l'AFP une de ses porte-parole, tout en indiquant que le groupe n'avait pas décidé d'une mise en vente.
Elle affirme que Bouygues étudie, avec l'aide de conseils extérieurs, les options possibles pour optimiser le financement de sa participation dans Saur, confirmant partiellement des informations parues dans le quotidien La Tribune.
Toutefois elle souligne que le groupe n'a pas pris la décision de mettre Saur en vente et aucune consultation en ce sens n'est en cours.

Selon le quotidien La Tribune publié hier, Bouygues étudie un désengagement partiel de Saur et un ou plusieurs fonds d'investissement pourraient prochainement acquérir une participation de 20% à 30% dans cette compagnie.

Le groupe Saur (implanté dans 17 pays à l'international) est l'un des premiers spécialistes mondiaux des services aux collectivités et aux industriels dans le cadre de ses activités liées au secteur de l'eau, de l'énergie et de la propreté.
Avec 23 000 collaborateurs, il dessert 50 millions d'habitants et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2,450 milliards d'euros dont 30% à l'international en 2003.

Fondé en 1933, Saur a rejoint le groupe Bouygues en 1984 dont il est pour l'instant filiale à 100%.

Bouygues est un groupe diversifié. Son activité principale est la construction, avec Bouygues Construction et Colas (route), qui représente environ 61 % de son chiffre d'affaires. Les activités télécommunications et médias (Bouygues Telecom et TF1) comptent pour plus du quart du chiffre d'affaires et la Saur représente environ 11 % du chiffre d'affaires total du groupe.

Réactions4 réactions à cet article

 
FAUT SAVOIR

Le groupe Saur (implanté dans 17 pays à l'international) est l'un des premiers spécialistes mondiaux des services aux collectivités

Tout dépend de ce qu'on entend par "un des premiers"

;-)))))))))))))))))))

Si vous donniez les CA et bénéfices nets ?

constructif | 08 juillet 2004 à 11h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:FAUT SAVOIR

Cher Constructif,

Vous n'ignorez pas que la France est particulièrement bien dotée en ce qui concerne les multinationales opérant dans des secteurs de l'Environnement (eau, énergie, proprété notamment)... or ces trois groupes (Suez, Veolia et Bouygues) se présentent tous comme ''spécialiste de'' et ''acteur de premier plan''. Les bilans financiers sont établis sur les activités entières du groupe et sont, la plupart du temps, obscurs et intéressants... C'est pour cela que nous ne prenons pas la peine de mentionner, voire de comparer les CA des différentes parties. Toutefois, si cela vous intéresse, je vous invite à visiter des sites à vocation financière.

Bien à vous

David Ascher

David Ascher | 08 juillet 2004 à 11h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:FAUT SAVOIR... lire, cher Constructif!

Le CA est dans l'article :
"Le groupe Saur (implanté dans 17 pays à l'international) est l'un des premiers spécialistes mondiaux des services aux collectivités et aux industriels dans le cadre de ses activités liées au secteur de l'eau, de l'énergie et de la propreté.
Avec 23 000 collaborateurs, il dessert 50 millions d'habitants et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2,450 milliards d'euros dont 30% à l'international en 2003. "
Quant au bénéfice net (en dehors du fait que la notion soit bien élastique...) la réponse de David Ascher est appropriée. Merci David
;-)

FinÆnviro | 11 juillet 2004 à 17h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:FAUT SAVOIR

Je ne défend la réputation ou la place d'aucun groupe, mais le choix du juste mot pour la juste chose

On peut toujours être parmi les plus grands, ou selon le seuil où on fait commencer les "moyens".

Vous êtes sans doute plus facilement que moi en mesure d'aligner les CA et si possible les bénefices nets ou dividendes aux actionnaires des

"cinq premiers"

On comparera
;-))))))

Merci.

constructif | 11 juillet 2004 à 18h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…