En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le prix Nobel de la paix a été attribué à l'écologiste kenyane Maathai

Le prix Nobel de la paix 2004 a été attribué à l'écologiste kenyane Wangari Maathai, première femme africaine à recevoir cette distinction reconnaissant ainsi son travail pour la paix grâce à une démarche de développement durable.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Le 8 octobre dernier, le comité Nobel norvégien a décidé d'attribuer le prix Nobel de la paix à Wangari Maathai pour sa participation en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix. Elle est la première femme africaine à recevoir cette distinction.

Le Prix Nobel de la paix, qui a été attribué pour la première fois en 1901, récompense « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des congrès pacifistes.». Il regroupe la lutte pour la paix, les droits de l'homme, l'aide humanitaire, la liberté. Il peut être partagé entre plusieurs personnalités ou institutions.
Comme l'avait voulu Alfred Nobel, les lauréats du prix Nobel de la paix sont désignés par un comité nommé par le parlement norvégien, les autres prix sont sélectionnés par l'Institution académique suédoise.

Wangari Maathai, âgée de 64 ans, biologiste et professeur et actuelle ministre-adjoint à l'Environnement, aux Ressources naturelles et à la Faune sauvage, a créé le Mouvement de la ceinture verte en 1977, principal projet de plantation d'arbres en Afrique qui vise à promouvoir la biodiversité, tout en créant des emplois pour les femmes et en valorisant leur image dans la société. Grâce à ce mouvement, 30 millions d'arbres ont été plantés au Kenya.
Elle précisait à la radio-télévision publique norvégienne NRK que '' L'environnement et les ressources naturelles sont un aspect important de la paix parce que, lorsqu'on détruit nos ressources, lorsque nos ressources se raréfient, nous nous battons pour nous les approprier''.

Le comité Nobel a par ailleurs, confié que '' son approche holistique du développement durable embrasse la démocratie, les droits de l'Homme en général et les droits des femmes en particulier. Elle pense au niveau mondial et agit sur le plan local.''

Dans un communiqué, Serge LEPELTIER, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable s'est réjouit de cette décision en soulignant, que '' l'attribution de cette haute distinction prestigieuse est la juste reconnaissance du travail de Wangari Maathai en faveur de la paix, de l'écologie et de la place de la femme dans notre société. C'est un formidable encouragement pour toutes celles et tous ceux qui oeuvrent pour le développement durable.''

Le prix, un diplôme et un chèque de 1,1 million d'euros lui sera remis en mains propres le 10 décembre, jour anniversaire de la mort de son fondateur.

L'année dernière, c'est la militante iranienne des droits de l'Homme Shirin Ebadi, qui avait obtenu le prix .

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager