En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Transports en site propre : l'Etat débloque 590 millions d'euros supplémentaires en province

78 projets ont été sélectionnés dans 54 agglomérations, dans le cadre du second appel à projet TCSP. Soit plus de 600 km de lignes financés à hauteur de 590 M€. Plus de la moitié de ces projets concernent des bus à haut niveau de service.

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
   
Transports en site propre : l'Etat débloque 590 millions d'euros supplémentaires en province
Projet METTIS de Metz Métropole
© metz Métrople
   

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet et le secrétaire d'Etat aux Transports Thierry Mariani ont dévoilé ce mercredi 9 février les résultats du second appel à projets dédié aux transports en site propre (TCSP) hors Ile-de-France, clôturé le 8 octobre dernier.

78 projets ont été retenus (sur les 80 dossiers déposés) dans 54 agglomérations de province. Au total, 590 millions d'euros seront débloqués par l'Etat pour financer 622 km de lignes nouvelles de transports en commun. 390 millions d'euros sont issus de l'Agence de financement des infrastructures de transport (AFIT). Le restant provient du fonds ''Villes de demain'' qui financera 12 projets dans le cadre d'''Ecocités''. Le coût total de ces travaux est évalué à 7,5 milliards d'euros.

Priorité aux bus à haut niveau de service

Plus de la moitié de ces projets (45) concernent des lignes de bus à haut niveau de service (type busways) pour un total de 456 km. Parmi eux, figurent les plus longs projets de busways de l'Hexagone prévus d'ici 2015-2016. Il s'agit notamment du projet de Périgueux (32 km) subventionné à hauteur de 2,6 M€ mais aussi ceux d'Angoulême (29 km) ou de Bayonne (25 km) qui recevront respectivement près de 10 M€ et 11,2 M€.

29 projets de tramway, pour 152 km, parmi lesquels les projets d'extension de lignes à Bordeaux, Lyon, Tours et Nantes, seront subventionnés. De même, deux lignes de métro, pour 14 km, notamment celui de Lille prévu en 2016, ont été retenues. Enfin, deux liaisons maritimes seront aussi financées respectivement dans les communautés d'agglomération d'Ajaccio (prévu fin 2012) et de Toulon Provence Méditerranée (en service en 2017).

17 projets TCSP sous réserve

Reste toutefois 17 projets qui voient ''leur subvention conditionnée au respect du planning'' des travaux. ''La subvention sera confirmée dans un délai de 18 mois sous réserve de présenter un calendrier démontrant le démarrage des chantiers avant fin 2013", a précisé Nathalie Kosciusko-Morizet ajoutant que le soutien représente ''20% du montant de l'investissement''.

L'ensemble de ces projets retenus vise à atteindre l'objectif de 1.500 kilomètres de nouvelles lignes TCSP d'ici à 15 ans fixé dans le Grenelle. ''D'ici à fin 2013, ce sont près de 1.000 km de TCSP qui seront construits ou mis en service, en incluant les 400 km du premier appel à projets'' lancé en 2008, selon NKM.

Pour rappel : ce 1er appel à projets avait débloqué 810 millions d'euros (soit 220 millions de plus) pour financer 50 projets de lignes d'ici 2011. Le cumul des deux appels à projets se monte à 1,3 milliards d'euros alors que le Grenelle prévoit 2,5 milliards d'euros d'ici à 2020 en province.

Vers un troisième appel à projets ?

Mais à peine les derniers projets dévoilés, les élus du Groupement des autorités responsables de transport (Gart) ont réitéré leur demande ''d'un 3e appel à projets dès 2011'', ''considérant l'importance des besoins'' en matière de transports publics. En octobre dernier, le Gart avait déjà jugé insuffisante l'enveloppe de l'Etat. Il avait recensé, uniquement pour les 80 derniers projets déposés, ''un montant global avoisinant les 8 milliards d'euros d'investissement et une demande de financement dépassant 900 millions d'euros''. ''Il faut noter que ces projets (provinciaux) impacteront une population globale identique en nombre à la métropole francilienne'', avait-il souligné. De son côté, l'UTP (Union des transports publics et ferroviaires) chiffre de 16 à 18 milliards le coût des objectifs du Grenelle à la charge des collectivités.

Réactions2 réactions à cet article

 

la majorité des déplacements en voiture en ville s'effectuent sur des petites distances; même pour les transports en commun il vaut mieux privilégier les aménagements ( "en site propre": par exemple, avec des passerelles, pour le franchissement de rivières) pour les cyclistes et les piétons ! : bilan carbone égal à zéro, et exercice physique excellent pour la santé...

vélo | 10 février 2011 à 20h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BIOGAZ....BIOCARBURANT???
Je viens d'apprendre que la LMCU qui vient de raccorder son site de biocarburant au réseau de bus envisage d'arrêter l'opération pour revendre par injection dans le réseau de gaz de ville son biogaz et bénéficier de certificats verts plus avantageux.
Cela me parait contradictoire,dans la mesure ou les flottes captives des collectivités devront s'approvisionner au prix fort sur le marché.
Ou se trouve l'intérêt public des collectivités et des usagers -contribuables dans cette politique de développement durable,de la gestion des ressources énergétiques et des finances locales???
La politique du tout électrique conduit déjà à racheter l'énergie au prix supérieur que ne le paye le consommateur et le développement des véhicules électriques ne fera qu'accroitre le parc nucléaire, véhicules dont les batteries nécessites des matières fossiles rares que les producteurs feront valser comme le pétrole.
Un véhicule fonctionnant au bio-méthanol qui ne pollue pas et d'un coût à peu près équivalent à un véhicule à essence est plus économique qu'un véhicule électrique,sans oublier l'absence de mise en oeuvre de ceux fonctionnant à l'air comprimé,en particulier les bus.
Le choix d'une politique n'est pas forcément compatible avec l'intérêt collectif!

Vanmeulebroucke Guy | 14 février 2011 à 09h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager