Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le convoi de déchets nucléaires arrivé à destination en Allemagne

Le convoi de déchets nucléaires est arrivé mardi au centre de stockage provisoire de Gorleben, dans le nord de l'Allemagne après avoir effectué par la route les 19 derniers kilomètres.

Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
Le convoi de déchets nucléaires est arrivé le 9 novembre au centre de stockage provisoire de Gorleben, dans le nord de l'Allemagne après avoir effectué par la route les 19 derniers kilomètres.

Ce convoi de déchets nucléaires a quitté samedi soir le terminal ferroviaire de la Cogema (groupe Areva) à Valognes (Manche) en direction du centre de stockage de Gorleben (nord de l'Allemagne).

Le chargement comprend 12 emballages de résidus hautement radioactifs obtenus à partir d'environ 600 tonnes d'Uranium (U) ayant permis d'alimenter en électricité pendant un an 25 millions d'Allemands.

Les antinucléaires ont retardé à plusieurs reprises le convoi depuis son départ, marqué par la mort d'un militant écologiste français. C'est le premier incident mortel depuis le début des manifestations d'antinucléaires contre ces transferts de déchets depuis 1996.

Conformément aux contrats commerciaux conclus entre les compagnies d'électricité allemandes et Cogema et aux accords intergouvernementaux existants entre la France et l'Allemagne, les combustibles usés des centrales allemandes sont, pour partie, envoyés en France pour y être traités. En vertu de l'accord conclu le 31 janvier 2001, il est prévu que 12 emballages de résidus vitrifiés issus du traitement de ces combustibles usés repartent chaque année en Allemagne.
Il s'agit du septième retour vers l'Allemagne de résidus vitrifiés, après retraitement à l'usine de la Hague (Manche), depuis avril 1996.

Réactions4 réactions à cet article

 
un mort...sans explication

Serait-il possible d'avoir plus d'information concernant la mort du "militant ecologiste" dont il est question dans cet article.
Ce n'est pas un evenement à prendre à la légère! Existe-t-il plusieurs versions des "faits" pour que vous ne precisiez rien sur les "conditions" de ce drame.

Merci d'avance.

Mellow

Mellow | 22 novembre 2004 à 13h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:un mort...sans explication

Bonjour,

Les explications offcielles indiquent que la personne en question s'était enchainée aux rails en sortie de virage où la visibilité pour le conducteur était réduite. Dès lors le train n'a pu ralentir assez pour s'arrêter avant l'accident. L'association dont dépend la vicitme n'a pu que regretté l'accident et d'ajouter que cela montrait à quel point le sujet était sensible tant les gesn prennent des risques pour dénoncer ces transports. Le transporteur et l'affretter ne sont donc pas mis en cause directement.

Bien cordialement

David Ascher

Ascher David | 22 novembre 2004 à 13h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
merci

merci pour ces expications.

J'ai appris depuis que l'info avait circulée sur les radios et télé, étant en formation sur cette semaine (donc quelque peu coupé du monde a ce moment) je ne l'ai appris que par la lettre d'actu environnement.

je suppose que cela a du soulever bien des debats.

mellow | 24 novembre 2004 à 13h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sans sujet

Pas de message

Anonyme | 18 mai 2006 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager