Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les entreprises françaises de l'Environnement se ruent vers la Chine

Du 3 au 5 novembre dernier, et pour la première fois, Shanghai a accueilli un salon qui ce calque sur Pollutec France. Avec 30 entreprises françaises, la France s'est située au premier rang des pavillons étrangers.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Dans le cadre d'un Plan Quinquennal de 2000 à 2005, la Chine a annoncé 90 milliards de US dollars d'investissements sur le marché de l'environnement.
Shanghai qui constitue l'une des régions les plus dynamiques avec une croissance du PIB de 9 à 11%/an consacre par ailleurs d'importants efforts à l'aménagement urbain afin d'accueillir l'Exposition Universelle en 2010.

Du 3 au 5 novembre dernier, et pour la première fois, Shanghai a accueilli un salon qui ce calque sur Pollutec France, où de nombreuses entreprises étrangères ont exposé leurs procédés et préconisé aux collectivités et industriels chinois les éco-technologies qui leur sont nécessaires. Les 5 principaux secteurs ont été représentés : l'eau, le traitement des déchets, l'énergie, l'air et l'aménagement de ville verte. Pollutec China 2004 est soutenu par les autorités gouvernementales clé, dont la China Association of Environmental Protection Industry (CAEPI), le China National Tendering Center of Machinery and Electrical Equipment, la Shanghai Society of Environmental Sciences (SSES) et la Shanghai Environmental Protection Industry Association (SEPIA).

Avec 30 entreprises françaises dont 10* membres du Club ADEME International, la France s'est située au premier rang des pavillons étrangers. Ce pavillon a été organisé avec le soutien d'Ubifrance (Agence française pour le développement international des entreprises) et d'Ademe International dont les actions ont pour objectif d'accélérer le déploiement des éco-entreprises françaises à l'international.
Dans le cadre du Plan export des éco-entreprises (PEXE), l'Ademe et Ubifrance animent des groupes d'actions ''acoustique'', ''déchets hospitaliers'' qui ont notamment pour cible géographique la Chine. D'autres parts, le groupe d'action ''Chine'', a pour but de placer les entreprises françaises sur les marchés de l'environnement, générés notamment par la préparation des Jeux Olympiques de 2008.

Parmi les cinquante entreprises qui participaient à la mission ''L'Année de la France en Chine'', lancée par le Président Jacques Chirac début octobre, trois PME/MPI partenaires de l'Ademe étaient présentes sur ce salon. Deux d'entre elles sont membres du Club Ademe International : Ecodas et Environnement SA. La troisième, Vauche SA est associée au PEXE :
• Ecodas est soutenue par la Délégation Régionale Nord-Pas-de-Calais pour une opération exemplaire de traitement des déchets hospitaliers au niveau de la région et fait aujourd'hui du marché chinois une cible prioritaire. Fin 2003 la présidente de l'Ademe, Michèle Pappalardo, avait d'ailleurs accompagné à Roubaix une délégation conduite par le ministre de l'environnement chinois, pour promouvoir le savoir-faire français en la matière.
• Environnement S.A Equipe depuis 10 ans les réseaux de surveillance de la qualité de l'air des villes chinoises notamment à Pékin et poursuit son expansion sur ce créneau.
• Vauche S.A a signé pour sa part un contrat pour une usine de tri et de bio-méthanisation d'ordures ménagères de 1 000 t/jour à Canton et vise une autre unité de 500 t/jour à Shanghai.

L'ensemble des contrats signés par les industriels français en Chine s'élève à 4 milliards d'euros, dont 1,4 pour Alstom dans les domaines du transport ferroviaire et de l'énergie et 600 millions sur 30 ans pour Suez afin de construire et exploiter un centre de traitement de déchets toxiques par incinération ainsi qu'une usine d'eau potable à Shanghai. Enfin des liens privilégiés sont entretenus avec l'Université de Tsinghua, où se met en place un « Centre franco-chinois Energie-Environnement », qui viendra renforcer la coopération scientifique et les transferts de technologie entre les deux pays.

* Les 10 entreprises, membres du Club ADEME International et présentes sur le salon, sont : Adamas • ATI • Comela • Environnement SA • IRH Environnement • SAI • Seres • Sogreah • Veolia Water Systems • Vichem.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager