En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une carte de vigilance grand froid est lancé par Météo-France

Après la canicule de juin 2003, Météo-France avait étendu son système de vigilance au danger de canicule, elle complète, aujourd'hui, la vigilance avec le grand froid.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Après la canicule de juin 2003, Météo-France avait étendu son système de vigilance au danger de canicule, elle complète, aujourd'hui, la vigilance avec le grand froid.

Depuis 2001, Météo-France avait étendu son système de vigilance au danger de canicule et les médias des dangers d'origine météorologique, vent fort, orage, avalanche. Elle tient compte désormais, depuis le 18 novembre, d'un paramètre en plus.
La vigilance météo grand froid informe le public de l'arrivée d'une vague de froid comportant des risques sanitaires notamment cardio-vasculaires et pulmonaires et tient compte des températures ressenties.

En effet, d'après Météo France, le corps humain n'est pas sensible qu'à la température. Le vent accentue la sensation de froid. Une température ressentie de -15°C correspond à une température de l'air de -8°C et un vent de 20 km/h ou une température de l'air de -4°C et un vent de 80 km/h.
Ces paramètres sont d'ailleurs utilisés depuis longtemps aux Etats-Unis et au Canada.

Lorsqu'un département sera en vigilance grand froid orange ou rouge, la carte sera accompagnée de bulletins de suivi réguliers. Ils préciseront l'ampleur, l'intensité et l'évolution de l'épisode de froid, ainsi que les valeurs observées ou prévues de la température de l'air, la force du vent et la température ressentie.
Des conseils de comportement concernant l'exposition au froid, l'habillement, le chauffage et la ventilation des habitations seront également à la disposition du public.

Les valeurs référence de ces cartes ont été déterminées pour chaque département à partir d'analyses portant sur les vingt dernières années. En effet, si l'on se penche sur les hivers particulièrement rigoureux ces 20 dernières années, la vigilance rouge aurait été déclenchée le 17 janvier 1985 sur l'Ile-de-France, les 6, 8 et 9 janvier 1985 dans l'Aveyron et le 7 janvier de la même année dans le Rhône. Plus récemment, la vigilance orange aurait été déclenchée le 1er janvier 1997 au moins pour tous les départements d'Ile-de-France.

Réactions1 réaction à cet article

 
héhé froid? moi? jamais!

Effectivement cette notion de froid dû au facteur vent est très utilisé au Canada (et bien utile pour être prévenu!). Mais est-ce vraiment nécessaire en France??? Surtout à l'époque du réchauffement climatique? Prévoient-ils des vagues de "grand froid" en France? Comparez dont vos hivers à ceux du Québec...! En parlant d'hiver au Québec, je remarque ici aussi un réchauffement, un retard dans l'arrivée de l'hiver, et plus de précipitations... espérons que Kyoto sera, maintenant qu'il est signé, mis en oeuvre!

Nathmontréal | 27 novembre 2004 à 22h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…