En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Région d'Ile-de-France va t'elle améliorer la qualité de l'air?

Michel Vampouille, a fait voter, le 18 novembre, un engagement de la Région Ile-de-France dans un plan de réduction des oxydes d'azote issus des usines d'incinération des ordures ménagères de la région.

  |  Actu-Environnement.com
Le vice-président chargé de l'environnement, du développement durable et de l'Eco-Région, Michel Vampouille, a fait voter, le 18 novembre, un engagement de la Région Ile-de-France dans un plan de réduction des oxydes d'azote issus des usines d'incinération des ordures ménagères de la région.

La réglementation, dans un arrêté ministériel du 20 septembre 2002, fixe à 200mg/m3, la limite des rejets d'oxyde d'azote (N0x) à l'horizon 2005.

Les travaux d'installation de système catalytique (SCR), seul système assurant d'atteindre les 80mg, sera financé par la région. 21 M€ seront affectés à ce plan 2004/2007 de dépollution.

Cette mesure devrait permettre de baisser à 80mg/m3 les seuils de rejets N0x des usines d'incinération franciliennes, en priorité celles situées en zones denses de la petite couronne.

La région Ile de France contient 19 usines de traitement des déchets ménagers qui gèrent 4 millions de tonnes de déchets/an.

Aujourd'hui certains incinérateurs émettent encore jusqu'à 500 mg/m3.

Les oxydes d'azotes décrivent la famille des oxydes d'azote couramment regroupé sous la formule NOx et comprenant les composés suivants : NO2, NO, N2O.
Le Monoxyde d'azote se forme par combinaison de l'azote N2 et de l'oxygène O2 atmosphériques lors des combustions à hautes températures : N2 + O2 + chaleur -> 2 NO.
Ce polluant est donc émis par les installations de chauffage des locaux, les centrales thermiques de production électrique, les usines d'incinération et les automobiles.
Le monoxyde d'azote NO est rapidement oxydé en dioxyde d'azote NO2 par réaction avec d'autres oxydants de l'air (oxygène O2, ozone O3, …) : 2 NO + O2 -> 2 NO2,
NO + O3 -> NO2 + O2.

Réactions1 réaction à cet article

 
c'est déjà ca

Tout d'abord, il est très intéressant d'être tenu au courant des actions nationales et internatyionales pour l'envirronnement. Merci à emploi environnement.
Certes des avancées juridiques et technologiques permettent de réduire la destruction terrestre orchestrée par nos activités. Voilà où nous mènes la guerre économiques lancées de puis plusieurs décennies.
Alors, c'est bien de vouloir construire des modes devie écologiques, mais cela prend trop de temps. La prise de conscience et la réaction des autorités internationales est trop lente. Or c'est trop tard, nous avons laissé la planète se réchauffer, les glaciers fondent, la salinité des mers et océans s'en trouve diminuée, le golf stream va cesser de réguler le climat terrestreS. Et ceci bien plus tôt que l'on veuillent bien nous le dire. la composition de l'air ne la rendra plus assimilable pour de nombreux êtres vivants, nous y compris.
Personnelement, je pense que
l'homme est arrivé au therme de son épopée térrestre. Ses activités sortient d'un cycle naturel il y a déjà bien longtemps ne pouvaient que le conduire à cette issue. Nous n'avons pas su vivre et évoluer en respectant les règles de la vie.
Notre navire qui est désormais une vie de galère ne connaît pas de but, si ce n'est le naufrage. le pire dans cette traversée c'est que l'on embarque avec nous une bonne partie du monde vivant que l'on a bien voulu laissé en vie jusque là.
Alors , que tous les êtres pourvus encore d'un minimum de réalisme se battent contre les chefs de guerre économistes capitaliste, pour sauver la vie terrestre d'aujourd'hui. Moi je n'ai pas la force car je connais l'issue de la bataille. Le temps presse, il est trop tard, place à la tristesse. J'ai honte de mon espèce. Enfin, profitons du temps qu'il nous reste en espérant que je me trompe.

abon | 29 novembre 2004 à 21h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager