En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollutec: la mobilisation au profit d'une éthique de la responsabilité

Le salon Pollutec qui vient de fermer ses portes à Lyon, marque une étape décisive de mobilisation des acteurs au profit d'une éthique de la responsabilité. Cette édition témoigne d'une réelle prise de conscience des grands défis de l'environnement.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Le salon Pollutec qui vient de fermer ses portes à Lyon, marque une étape décisive de mobilisation des acteurs au profit d'une éthique de la responsabilité. Loin du concept environnementaliste ''petite fleur'' des années 70, cette 20e édition témoigne d'une réelle prise de conscience des grands défis de l'environnement. Certes, le développement des technologies ne cesse de jouer un rôle important dans les solutions apportées aux problèmes environnementaux, renforçant chaque année les gains en performance, en coût d'investissement et d'énergie nécessaire à leur fonctionnement. Mais la conjoncture économique internationale favorise l'approche de la recyclabilité au service de la valorisation. L'émergence de la thématique Environnement-Santé est également de plus en plus évidente. Bref, la notion d'environnement envahit tous les grands domaines d'activités. Pour preuve, on assiste à son développement dans le bâtiment, secteur plutôt réputé traditionaliste.

Les professions et le monde économique ont parfaitement réalisé que la dépense environnementale connaît un retour sur investissement et que ses enjeux sont producteurs de richesse. En outre, l'évolution vers le concept du développement durable amène une prise de conscience de ses composantes par le grand encadrement et le management des entreprises. Il est clair aujourd'hui, que la responsabilité sociétale ou sociale, l'environnement et l'économie, vont de pair avec la pérennité de l'entreprise - c'est-à-dire le risque que l'industriel est prêt à prendre sans la fragiliser. Ne pas intégrer ces trois ou quatre composantes constitue aussi un risque pour les banquiers ou les gestionnaires de fonds de pension investis. ''Il s'agit là d'un vrai changement, pas d'un effet de mode ni d'un faux nez, affirme Bernard Léon, ancien commissaire général du Salon. En outre, on constate un fort besoin de recherche de sens et que le point central de ce trépied, c'est l'homme !'' En témoignent les travaux baptisés ''Dialogue en humanité et développement durable'', initiés par le Grand Lyon et présentés en préface à cette édition 2004.

Pollutec a toujours suivi les évolutions de son marché ! Après l'eau, les déchets, la pollution atmosphérique, le recyclage, s'est imposée la notion de service environnementale, du reste en partie réalisée par la mise en réseau des technologies disponibles. Le salon est devenu un ensemblier en environnement avec intégration de services. Aujourd'hui, il articule d'autres évolutions, avec notamment la composante internationale du développement durable et un complément intellectuel à la technologie. ''Nous n'avons jamais considéré que la technologie était la seule réponse possible au problème d'environnement, commente Bernard Léon. Sans échange d'expériences, sans transversalité ni transdisciplinarité, il n'y a pas d'avancée !''
Après le règne des financiers, ne reviendrait-on pas à celui des professionnels dont les connaissances technologiques ou de gestionnaire seraient enrichies par une approche humaine et responsable à tous les niveaux ? En quelque sorte, à une éthique de la responsabilité !

Réactions1 réaction à cet article

 
et les étudiants...

présent au salon pendant une journée, j'ai pu remarqué que l'environnement industriel est en plein essor. un hic cependant, je pense qu'il faut dévelloper l'espace formation pour le prochain salon ! peu d'étudiants ont accès à ce type de site, ce qui n'ai pas fait pour les encourager à travailler dans ce domaine. a bon entendeur !

buzion | 20 décembre 2004 à 16h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…