En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le BRGM et le CSTB unissent à nouveau leurs compétences

Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) et le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) unissent leurs expertises pour une nouvelle période de 4 ans pour mieux traiter les interactions entre le sous-sol, le sol et le bâti.

Bâtiment  |    |  Actu-Environnement.com
Les deux établissements publics de recherche finalisée avaient déjà signé, en janvier 2000, un premier accord pour mettre en commun leurs expertises afin de traiter les interactions entre le sous-sol, le sol et le bâti et notamment sur les risques, les matériaux de construction, l'environnement, l'énergie et la santé.

Conformément à cet accord, plusieurs projets ont pu être développés en commun, en particulier concernant les risques géotechniques liés aux sols argileux, les diagnostics des bâtiments exposés en zone de déprise minière ou encore le recyclage dans le BTP des matériaux de démolition.

Compte tenu du bilan de ce premier accord, le travail, pour les quatre prochaines années, portera sur les risques naturels notamment sismiques (en particulier aux Antilles), sur les systèmes d'information pour le bâtiment et plus généralement les infrastructures urbaines, sur l'utilisation des matières premières minérales, sur l'utilisation des énergies renouvelables et plus particulièrement développement des pompes à chaleur sur nappe et de la géothermie superficielle, sur les conséquences de l'après-mine sur l'habitat et les infrastructures, et enfin sur l'utilisation des produits de démolition et de récupération dans la construction.

Ces thèmes seront développés en utilisant les nouveaux instruments nationaux (Agence de la recherche, Fondations, actions concertées en partenariats, pôles régionaux d'innovation…), les instruments européens (6ème et 7ème PCRD, programmes FEDER, plates-formes technologiques…), en répondant aux demandes des collectivités territoriales et en développant de manière concertée leur offre de formation.

En outre, pour ce qui concerne les entreprises, en s'appuyant sur leurs réseaux régionaux respectifs, le BRGM et le CSTB entendent mieux répondre aux besoins de leurs partenaires en Europe et à l'étranger, en termes de recherche, d'expertise collective ainsi que d'études et d'information.

Le BRGM est l'établissement public français chargé de mobiliser les sciences de la terre pour la gestion durable des ressources naturelles et de l'espace souterrain. Il exerce ses missions dans six domaines d'activité :
- la connaissance géologique,
- les eaux souterraines,
- la maîtrise des ressources minérales,
- les risques et les aléas géologiques,
- les milieux contaminés et les déchets,
- la caractérisation minérale et les analyses d'eau et de sols.

Le CSTB est le principal centre de recherche, de consultance, d'évaluation et de diffusion du savoir en France dans le domaine du bâtiment. Il développe son activité dans six domaines :
- Santé, environnement, prévention des risques,
- Confort des ambiances,
- Technologies du bâtiment et des équipements,
- Evaluation de la qualité,
- Industries de l'information,
- Economie et sociologie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager