En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Premier hivernage à la station franco-italienne Concordia en Antarctique

La nouvelle station franco-italienne baptisée Concordia, fruit d'une collaboration entre l'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) et le Programma Nazionale di Ricerche in Antarctide (PNRA) ouvre ses portes sur le site de Dôme C.

  |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La nouvelle station franco-italienne, baptisée Concordia, fruit d'une collaboration entre l'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) et le Programma Nazionale di Ricerche in Antarctide (PNRA) ouvre ses portes sur le site de Dôme C (calotte glaciaire de plus de 3200 m d'épaisseur) située à plus de 1 000 Km à l'intérieur du continent Antartique (75°06'S et 123°21'E).

Une aventure scientifique extrême commence pour dix Français et trois Italiens qui se poursuivra jusqu'en novembre prochain (printemps austral). En effet, l'équipe technique d'hivernage est constituée de 9 personnes à laquelle sont associés 4 scientifiques qui mettront à profit cette première saison pour lancer des programmes de recherche en astronomie, glaciologie, chimie de l'atmosphère, en sciences de la terre, en microbiologie et en médecine de milieux confinés.

Ce premier hivernage sera un hivernage dit de qualification dédié à l'achèvement de certains travaux de second œuvre et aux essais des principales installations en conditions réelles.

Une attention toute particulière a été portée aux dispositifs de sécurité des personnes pour tenir compte de l'isolement extrême et de l'environnement particulièrement hostile, les températures hivernales pouvant chuter jusqu'à -80°C, indique l'IPEV.

En effet, le ralliement de Dôme C s'effectue soit par convois terrestres, au départ de Dumont d'Urville (une dizaine de jours pour 1 100 Km), soit par transport aérien léger, (personnel et petit matériel) au départ de la base italienne Terra Nova Bay (4 heures d'avion pour 1 200 Km).

Cette station, constituée de deux bâtiments cylindriques sur pilotis, d'une surface habitable de 1.500 m2, est exceptionnelle et spécialement favorable à de nombreuses recherches scientifiques. En effet, le site de Dôme C a été choisi en fonction de plusieurs critères scientifiques :

- Présence d'une épaisse calotte glaciaire permettant d'accéder aux archives du climat de la planète et de reconstruire les cycles interglaciaires sur plusieurs centaines de milliers d'années.

- Atmosphère particulièrement stable, pure et sèche idéale pour des observations en astronomie et pour des études sur la composition chimique des basses et hautes couches de l'atmosphère.

- Situation éloignée des perturbations côtières, favorable aux Observatoires en magnétisme et sismologie, complétant ainsi le réseau mondial de données peu fourni dans l'hémisphère sud.

- Isolement, confinement, hostilité du climat, conditions particulières dans lesquelles fonctionne un groupe d'hivernants sur une longue période, propice à la réalisation de programmes biomédicaux applicables à des vols spatiaux.

Alors que 44 bases se répartissent sur le pourtour du continent Antarctique, la nouvelle station, déjà ouverte comme base d'été (décembre à février), deviendra la troisième base antarctique permanente. Seize personnes pourront y passer les neuf mois de l'hiver austral, quarante autres dans un camp annexe pendant l'été. Les deux autres présentes sont la base américaine Amundsen Scott, au Pôle Sud, et la base russe Vostok.

La construction de la station s'est échelonnée sur 5 saisons d'été austral de 10 semaines chacune. Elle a fait appel à de nombreuses innovations technologiques et logistiques et au savoir-faire spécifique des équipes qui sont intervenues sur le site.

Réactions9 réactions à cet article

 
hello from bzh

salut tout le monde.
un bonjour et un bravo de bretagne
j avais penssée a un hotel"super tourisme" au pole sud,et je vois que la meilleure solution est comme je l aivais imaginé, un cylindre sur piloties.
j ai entendu parler de vous sur france info, la magie d internet et hop!
bon travail et bon courage.
W

wally | 26 février 2005 à 12h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
communiquer avec concordia

bonjour,
mes enfants (6 et 9 ans) et moi sommes passionnés par l'aventure Concordia ( découverte dans le journal pour enfants Youpi). peut-on envoyer des emails aux membres de l'expédition pour les encourager ? de plus, j'ai au moins un point commun avec les Terres Australes : mon pseudo de musicien indépendant est Ivan Austral (site http://ivanaustral.fr.st)
merci
Ivan Gros

ivan austral | 01 mars 2005 à 17h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:hello from bzh

Bonjour - Trés intéressante cette station dans l'Antartique - Etant radioamateur (télégraphie) avec indicatif F8MRU , y a-t-il une station RAM à bord et quelles sont les fréquences ou bandes radio?
Bon courage et bravo - jaco -

jaco | 08 mars 2005 à 04h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Liaisons avec Concordia

Bonjour du pays Basque -
Etes vous équipés d'une station radioamateur ?
Quelles fréquences ou bandes ?
Mon call = F8MRU
ex- Producteur sur plateformes pétrolières de Norvège et d'Afrique -
et aussi Sibérie, Inde, Amérique du Sud -

jaco | 08 mars 2005 à 04h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
NICE IS NICE

bonjour à tout l'equipe de concordia et plus particlièrement abdelkrim agabi lequel je dois dire m'a très agréablement surpris.
en tout cas, bon courage et bon hivernage a tous

Un Raphaelois travaillant au 20 b is avenue Mont Rabeau 06200 NICE.

momo | 10 mars 2005 à 21h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
site éducatif à venir?????

A-t-on pensé à monter un site web où les étudiants de tous les degrés pourraient suivre cette merveilleuse expérience?

enfamille | 05 mai 2005 à 04h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
j'ai trouvé leur site

Voila leur site:
http://www.ifremer.fr/ifrtp/

enfamille | 05 mai 2005 à 04h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sans sujet

Pas de message

Anonyme | 19 mai 2006 à 07h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
encouragement

bonjour je m'apelle kevin j'ai 26 ans et j'habite a nimes france region le gard.Je vient de voir votre reportage sur concordia,nous sommes le 24 decembre 2006 et il est 3h15 du matin je suis fasciné par ce que vous faites et ce que vous representez pour l'avenir de notre planete il est je pense de notre devoir de la proteger pour nos generations futures.je vous souhaite beaucoup de courage et surtout un joyeux noel a tous.je vous contacterai regulierement pour savoir un peu la temperature qu'il fait la bas salut a tous et a toutes

cid_kev | 24 décembre 2006 à 05h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager