En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement d'un programme pluriannuel d'étude de la Cistude d'Europe en Aquitaine

L'association Cistude Nature et ses partenaires lancent un vaste programme pluriannuel d'étude de la Cistude d'Europe, Emys orbicularis, en Aquitaine. Objectif : mettre en place la conservation de cette espèce et de ses milieux de vie fragilisés.

Biodiversité  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
L'association Cistude Nature et ses partenaires lancent un vaste programme pluriannuel (2004 /2008) d'étude de la Cistude d'Europe, Emys orbicularis, en Aquitaine. Objectif : mettre en place la conservation de cette espèce et de ses milieux de vie fragilisés, les zones humides. En effet, la cistude d'europe est une tortue aquatique protégée au niveau national et européen mais en voie de disparition, souligne l'association . Trois raisons, dues à l'homme, expliquent son déclin : la destruction des zones humides, l'introduction dans le milieu naturel d'espèces exogènes comme les tortues de Flordie et le prélèvement d'individus, précise t'elle.
Débuté en mars 2004, Il s'agit, pour l'association, de dégager les éléments qui permettront la conservation de cette tortue et de ses milieux de vie.

La cistude d'Europe, Emys orbicularis, reptiles européens subissant la plus forte régression, occupe les milieux d'eau stagnante ou à cours lent de la région aquitaine.
Proche de la tortue de Floride (espèce américaine importée), elle se reconnaît par ses points jaunes sur la tête, les pattes, le cou et la queue. La tortue de Floride est reconnaissable par ses bandes temporales rouge vif, jaune-orangé ou grises juste derrière l'oeil ainsi que des bandes jaune-orangé sur la tête, les pattes, le cou et la queue. L'émergence de la Cistude d'Europe est datée à environ 2.000.000 d'années. Au cours de son expansion elle a occupé un immense territoire plus vaste qu'aujourd'hui. Aujourd'hui, elle se rencontre de la côte nord–africaine jusqu'à la Russie mais elle est en déclin dans tous les pays d'Europe et très souvent, les populations sont fragilisées et isolées. En France elle est présente au sud de la Loire et de la région lyonnaise à l'exception des régions montagneuses ainsi qu'en Corse.
C'est une espèce strictement protégée par la loi française depuis 1979 et une directive européenne depuis 1992.

En Brenne, en Provence et en Isère, au cours des vingt dernières années, l'étude des populations de Cistude d'Europe a permis une gestion conservatoire de l'espèce.

Si vous avez observé la Cistude d'Europe dans son milieu naturel, vous pouvez communiquer vos renseignements en répondant au questionnaire de l'association Cistude Nature.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager