En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mieux maîtriser les coûts de gestion des déchets municipaux

L'ADEME, ECO-EMBALLAGES et ADELPHE vont renforcer leur collaboration dans les domaines de l'évaluation et de l'optimisation des coûts de gestion des déchets municipaux afin de maîtriser les coût qui ont globalement doublés en 10 ans.

Déchets  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
L'ADEME, ECO-EMBALLAGES et ADELPHE ont décidé, en signant deux accords-cadres récemment, de renforcer leur collaboration dans les domaines de l'évaluation et de l'optimisation des coûts de gestion des déchets municipaux, de la prévention et des filières de recyclage.

En effet, selon ADEME, le coût de la gestion des déchets municipaux -les ordures ménagères, les boues d'épuration et les déchets d'élagage- a globalement doublé en dix ans. Avant déduction de tout soutien financier, il varie de 130 à 220 euros par tonne, soit 40 à 95 euros par habitant et par an. Ce chiffre devrait cependant augmenter moins fortement dans les années à venir, estime l'ADEME.

Après un partenariat de longue date marqués par le développement des collectes sélectives et l'amélioration des modes de gestion des déchets municipaux, l'objectif des trois organismes est désormais d'optimiser le service rendu à l'usager.

Les accords-cadres portent sur la définition des modes de calcul des coûts, la consolidation et la diffusion des résultats obtenus et la mise en œuvre de méthodes permettant d'assurer la cohérence des démarches de maîtrise des coûts auprès des collectivités locales.

Il est nécessaire, au préalable, d'harmoniser les méthodes de calcul (qui ne sont pas toujours identiques d'une collectivité à une autre) et d'en systématiser l'étude (les études étaient jusqu'à présent ponctuelles), soulignent t'ils.

ECO-EMBALLAGES et ADELPHE ont proposé de verser aux collectivités locales une aide et d'assurer un accompagnement pour favoriser la connaissance et l'optimisation des coûts de gestion des déchets.

Pour bénéficier de ce soutien, qui prend la forme d'un forfait par habitant de 0,5€ pour l'étude des coûts et de 0,5€ pour leur optimisation, la collectivité doit s'engager volontairement à mener les études correspondantes.

Ces accords portent aussi sur la promotion et la sensibilisation aux démarches de prévention, la mesure des résultats de ces actions, la coordination entre les filières de produit en fin de vie et la pérennisation des filières de recyclage.

Par ailleurs, ECO-EMBALLAGES vient d'éditer la nouvelle version d'un guide* intitulé « 60 millions de trieurs » réalisé en concertation avec les collectivités et soutenu par l'AMF qui répond aux nouveaux enjeux de la collecte sélective.

Il propose ainsi à chaque collectivité une méthode pour mener un plan de communication, des fiches thématiques : comment communiquer vers le grand public ? Vers les publics spécifiques ? (élus, associations, jeunes, personnels des collectivités…) ou encore des zones spécifiques ? (Habitat collectif, centre ville historique, zones rurales, sites touristiques …), des témoignages de collectivités et des outils regroupant des solutions d'information (guide de tri, présentation journal du tri, présentation du rapport du Maire sur les déchets, site Internet clé en main, autocollants, affiches …) ou de sensibilisation (campagnes d'affichage, plaquettes, outils d'animation scolaire…).

*Ce guide est réservé uniquement aux collectivités partenaire du programme Eco-Emballage, un seul exemplaire étant adressé à chaque collectivité signataire d'un contrat avec Eco-Emballages.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager