En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'AFB lance une deuxième campagne de retrait des pneus immergés au large d'Antibes

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
L'AFB lance une deuxième campagne de retrait des pneus immergés au large d'Antibes

L'Agence française pour la biodiversité a lancé, le 3 avril, une deuxième campagne d'enlèvement des pneus dans le site Natura 2000 "Baie et Cap d'Antibes - Iles de Lérins". L'objectif est d'enlever 25.000 pneus immergés depuis plus de 30 ans sur le site. Initialement, ils devaient être des récifs artificiels pour développer la production halieutique et soutenir la pêche traditionnelle locale. Mais "[ils] n'ont pas donné les résultats espérés", explique l'AFB. L'opération de retrait est conduite par l'Agence, en partenariat avec le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, la ville d'Antibes, le Comité départemental des pêches et des élevages marins, et la prud'homie d'Antibes - Golfe Juan.

Aujourd'hui, le retrait des pneus vise quatre objectifs : interrompre l'altération de l'écosystème et des habitats, consolider l'équilibre de l'écosystème, rétablir l'écosystème dans ses fonctions et son état naturel, et libérer les fonds marins des pneus disséminés au gré de la houle et des courants.

Une première campagne, menée l'automne dernier, a déjà permis de retirer 9.393 pneus (soit 81 tonnes de déchets pneumatiques) sur les 22.500 répertoriés par 25 à 40 mètres de fond. Le suivi du chantier maritime indique l'"absence d'incidence (…) sur la qualité physico-chimique ou biologique du milieu marin".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager