Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Centrale de Cattenom : l'ASN fixe de nouvelles prescriptions

Risques  |    |  Cyrielle Chazal  |  Actu-Environnement.com

A la suite du réexamen de sûreté du réacteur 3 de la centrale de Cattenom, près de Thionville (57), l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) impose de nouvelles prescriptions à EDF en vue d'une poursuite d'exploitation du réacteur pour dix ans supplémentaires. La plupart des prescriptions sont à mettre en œuvre au plus tard le 31 décembre 2015.

Cependant, pour trois prescriptions, l'ASN fixe "des échéances compatibles avec les enjeux de sûreté", explique une note du 29 juillet. C'est le cas pour "la modification des circuits de production et de distribution d'air comprimé". Le but est d'améliorer les actionneurs pneumatiques. Il en va de même pour "la modification des conditions d'entreposage de gaz", afin de "diminuer le risque d'explosion". Enfin, le délai est également plus long concernant "la modification des automatismes de démarrage des pompes du circuit d'alimentation de secours des générateurs à vapeur", ajoute la note. Ce circuit de secours permet de refroidir le réacteur "en cas de défaillance de l'alimentation principale", souligne l'ASN.

Pour rappel, le "réexamen de sûreté" est réalisé tous les dix ans, en parallèle d'un contrôle continu mené par l'ASN. Il permet d'examiner en profondeur l'état des installations.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Hydrogène : stockez l\'énergie verte produite sur votre territoire VDN GROUP