En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'APELNA opposée à un couvre-feu total immédiat sur Roissy

Transport  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Yanick Paternotte, Président de l'Association des communes d'Ile-de-France pour la Protection de l'Environnement et la Limitation des Nuisances Aériennes (APELNA), Maire de Sannois (UMP), Député du Val d'Oise s'oppose à l'idée d'un couvre-feu total immédiat sur Roissy-Charles-de-Gaulle impossible juridiquement et économiquement, a indiqué l'association dans un communiqué.

Un couvre-feu ne doit pas avoir pour conséquence le départ des grandes compagnies de fret, une perte économique importante pour le pôle de Roissy et la perte assurée de milliers d'emplois, explique Yanick Paternotte.

L'APELNA propose d'autres mesures afin de réduire au maximum les nuisances aériennes au-dessus des zones urbanisées. Parmi les 13 propositions formulées par l'association figure la modification des procédures d'atterrissage permettant aux avions de descendre en altitude plus tardivement afin de survoler moins de zones urbaines et donc réduire les nuisances (descente lisse, descente continue et approche courbe) .

L'association propose également un couvre-feu sur le doublet sud de Roissy-CDG entre 22h et 6h et sur le Bourget de 23h30 à 6h (similaire aux horaires d'Orly). Sur ce sujet, l'APELNA déclare attendre les conclusions de la Mission Dermargne, visant à rédiger la chartre de développement durable de Roissy et sur laquelle Yanick Paternotte a été auditionné. Pour le créneau 22h-6h, l'APELNA appelle également au remplacement immédiat des avions des groupes acoustiques 2 et 3 (avions les plus bruyants) qui contribuent pour une large part au nuisances aériennes nocturnes.

L'APELNA sera présente le 20 septembre pour le vote de la Délibération exceptionnelle contre les vols de nuit qui se tiendra à Paris.

Réactions3 réactions à cet article

 
Et mon job ?!

Il serait intéressant que ces élus, que l'on n'entend qu'aux législatives ou qu'à l'approche de toute autre élection..., me donne une réponse à la question suivante : que comptez-vous faire des dizaines de milliers de personnes qui vont perdre leur travail à cause de vous (je ne dis pas que les avions ne sont pas gênants, je pose une question qui gêne!) ? Allez-vous vous engager, au Trocadéro, à licencier sans vergogne des dizaines de milliers personnes qui ont un travail ? Sur ce, je pars travailler. De nuit. A Roissy.

Montravail! | 19 septembre 2008 à 23h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Monsieur Paternotte est une girouette

Monsieur Paternotte ne veut pas voter pour le couvre-feu le 20 septembre 2008, pour attirer les médias sur sa dissidence
mais le 2 octobre 2008, il propose l'amendement suivant
http://www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/0955/095500211.asp

qui stipule au dernier paragraphe

"La suppression des vols de nuit sur une période de huit consécutives s'avère être une nécessité environnementale et de santé publique."

Patric | 21 octobre 2008 à 18h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Des nuisances, du bruit aérien durable

J'habite VILLENNES/SUR/SEINE impactée au bruit aérien : trajectoires diverses juste au-dessus des habitations, réveil intempestif à partir de 5h30, survols, survols du matin au soir, descente en vent d'est avec des sifflements sinistres insupportables auditivement, montées en vent d'ouest avec des grondements qui n'en finissent plus.
Je vends la maison achetée l'an dernier, qui veut habiter sous ces trajectoires aériennes ?

Ce n'est pas le développement durable de Roissy et du Bourget, c'est le BRUIT AERIEN DURABLE, voilà la vérité, notre réalité.
Il n'y aura pas d'amélioration, voilà la réalité durable !
Nous voterons écologie, et pour un futur Président soucieux de notre environnement qui nous apportera une réelle solution, la tranquillité de notre environnement

Bétail soumis au bruit | 19 août 2009 à 18h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…