En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Ademe retient 23 projets expérimentaux de mobilité durable dans les territoires ruraux

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Ce Jeudi 27 septembre 2018, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) ainsi que le ministère des Transports ont annoncé avoir retenu 26 territoires dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) "French Mobility - territoires d'expérimentation de nouvelles mobilités durables". Les 23 fiches des lauréats sont disponibles sur le site de l'Ademe.

Parmi les projets retenus figure notamment le bouquet de mobilités alternatives pour tous (Bomat) dans le Haut-Juras qui répond à une dynamique de dispersion de l'habitat, conjuguée à une dépendance accrue aux pôles économiques extérieurs. Faute de pouvoir étendre le réseau de transports en commun, le Bomat prévoit de développer l'auto-stop organisé, le covoiturage et de structurer en pôle les offres de mobilité (véhicules en autopartage, parcs à vélos sécurises, stationnements réservés, bornes de recharges, arrêt bus, transports à la demande et stop organisé).

Autre projet lauréat : Inventons une mobilité durable pour les territoires ruraux. Porté par les 30 communes de communauté de commune Loire, Vignoble et Nohain, le projet vise à étudier la mise en place de différentes options de mobilité, parmi lesquels des navettes, du transport à la demande basé sur des véhicules autonomes, un ramassage scolaire/mixte par des bus moins consommateurs d'énergie, ou encore des services adaptés aux personnes isolées pour la réservation de déplacement.

Cet AMI avait été lancé en janvier 2018, à l'issue des Assises de la mobilité. Il doit permettre l'expérimentation et le déploiement dans les territoires de nouvelles solutions de mobilités, plus solidaires, sûres, propres, connectées et intermodales. "Il vise en particulier à développer des solutions innovantes dans des zones peu denses, que ce soit en milieu rural ou de montagne", rappelle le ministère.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager