Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Ademe ouvre ses données sur les diagnostics de performance énergétique

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'Agence de la transition écologique (Ademe) met à disposition ses données sur les diagnostics de performance énergétique (DPE) pour les bâtiments publics et les logements. Ces données sont disponibles sur le portail en ligne data.ademe.fr et désormais sur data.gouv.fr, la plateforme ouverte des données publiques françaises.

L'Ademe est l'organisme chargé de collecter les DPE depuis 2013. Les données DPE sont collectées et centralisées par l'Agence, au sein d'un observatoire des DPE. Les DPE sont transmis par les diagnostiqueurs, au moyen de logiciels dédiés et dans un format adapté.

Les données DPE actuellement disponibles remontent jusqu'à 2013. La base DPE est une base de données volumineuse, avec plus de 9 millions d'entrées. Celle-ci s'enrichit d'environ 35 000 nouvelles lignes par semaine, en moyenne. « Les équipes d'Etalab et de l'Ademe ont travaillé de concert afin d'extraire efficacement les données de la base source, dans un format adapté à l'open data », a souligné l'Ademe. Il est dès à présent possible de visualiser, sur le portail open data de l'Ademe, la répartition géographique des classes DPE énergies et gaz à effet de serre.

D'ici l'été 2021, le DPE perdra son simple caractère informatif pour devenir opposable. Le nouveau DPE prendra en compte cinq usages et le confort d'été.

Réactions2 réactions à cet article

 

Hélas la qualité des DPE et aussi des diagnostiqueurs est très diverse et on ne peut guère l'évaluer sans visiter le logement ou bâtiment testé, le DPE et les factures à la main. J'ai eu à critiquer un DPE donné pour A sur un bâtiment tertiaire ancien sans aucune isolation, avec plein d'infiltrations d'air, car le diagnostiqueur avait utilisé les consommations de fuel et toute la surface, alors que le bâtiment n'était pas chauffé en hiver de mi novembre à mi février, et qu'un tiers du bâtiment n'était jamais chauffé, non équipé de radiateurs. Face aux arguments techniques précis, tendant à donner au moins E sinon F, avec prise en compte des degré jours des périodes chauffées et non chauffées et la surface réellement chauffée, le diagnostiqueur a mis des semaines à répondre sans jamais admettre une erreur. Dans le même village, j'ai vu un diagnostic où des capteurs solaires thermiques étaient désignés comme panneaux photovoltaïques. Que le DPE ne soit pas opposable incite à la tromperie et à la connivence avec le vendeur ou loueur du bien et encourage l'incompétence.

Tunroc | 31 juillet 2020 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le DPE peut se calculer assez bien en fonction de la connaissance de toutes les parois opaques et ouvertures d'un logement. Reste quand même quelques incertitudes sur les fuites d'air, sur l'apport/pertes des parois mitoyennes. Recouper avec les consommations réelles n'est pas suffisant car on connaît très mal la température moyenne de chauffe et les performances du système de chauffage. Enfin au final on caractérise la qualité par un ratio kWh/m2. Ce faisant on ne pénalise pas de grandes surfaces habitables souvent sous peuplées. Obtenir un DPE de qualité est un long travail difficile mais qui en vaut la peine. Rendre le DPE opposable peut permettre d'affiner celui-ci par la contestation juridique sans doute. Mais là encore que de difficultés à prévoir. Peut être pourrait on mettre en place un DPH basé sur le principe suivant: on mesure les consommations réelles d'énergie d'un logement occupé par h personnes. et on établit le ratio Total énergie / nombre d'occupants. Moins ce ratio est important, plus le logement est utilisé économiquement.

olibio | 31 juillet 2020 à 15h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager