En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'AFD s'engage vers la neutralité carbone

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'Agence Française de Développement, qui a réalisé le Bilan carbone de ses activités en 2007, s'est fixée pour objectif de diviser par 4 (facteur 4) ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 et de parvenir à la neutralité carbone.

Le Bilan carbone de l'AFD s'élève à environ 20.000 tonnes d'équivalent CO2 / an, soit 20 tEqCO2 par collaborateur, a rappelé l'agence dans un communiqué diffusé le 17 février. Ce bilan, calculé selon la méthode homologuée par l'ADEME, porte sur le fonctionnement de ses 2 sites en France (Paris et Marseille) : déplacement des salariés (missions à l'étranger, affectations des expatriés, déplacements domicile-travail), fret, énergie des bâtiments, achats, amortissements.

Afin de réduire ses émissions de CO2 et atteindre le facteur 4, l'AFD entend développer des outils de communication à distance (visioconférence), les déplacements professionnels de l'Agence représentant ''un peu plus de 50% du total des émissions''. Les outils de visioconférence dans le réseau d'agences de l'AFD seront ainsi généralisés à partir de 2009.

2008-2012 : une compensation de 20.000 tonnes tEq.CO2 par an

Dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE) adopté en 2007, l'AFD s'est par ailleurs engagée à compenser environ 20.000 tonnes tEq.CO2 par an sur la période 2008-2012. La compensation des émissions sera mise en œuvre en plusieurs étapes. La première consiste en l'achat de 60.000 tonnes équivalent CO2 pour la neutralité des activités du siège et de son département de formation, le CEFEB pour la période 2008-2010, a précisé l'agence. Le bilan carbone sera également étendu au réseau d'agences de l'AFD et une nouvelle opération de compensation sera engagée sur la base d'un bilan global et actualisé.

Réalisée en octobre 2008, la première opération d'achat de crédits carbone de l'AFD permet de financer le projet de lutte contre la déforestation au Cambodge, mis en œuvre par le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager