En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : des chercheurs alertent sur l'impact croissant des engrais azotés et de l'épandage

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

« La hausse des émissions de protoxyde d'azote (N2O) met en péril les objectifs climatiques et l'Accord de Paris », indique une étude publiée le 7 octobre dans la revue scientifique Nature. Les niveaux de N2O enregistrés ont augmenté de 20 % par rapport aux niveaux préindustriels, une tendance qui s'est accélérée ces dernières décennies. Or, le protoxyde d'azote est un gaz à effet de serre 300 fois plus puissant que le dioxyde de carbone, souligne la coalition de chercheurs à l'origine de l'étude. Cette augmentation serait liée à l'utilisation croissante d'engrais azotés dans la production alimentaire mondiale.

L'étude identifie les principaux contributeurs aux émissions mondiales : « Les émissions des engrais de synthèse dominent les rejets en Chine, en Inde et aux États-Unis, tandis que les émissions provenant de l'épandage de fumier dominent les rejets en Afrique et en Amérique du Sud. Les taux de croissance des émissions les plus élevés se trouvent dans les économies émergentes, en particulier au Brésil, en Chine et en Inde, où la production végétale et le cheptel ont augmenté ».

La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible d'inverser la tendance. L'Europe a réduit ses émissions au cours des deux dernières décennies, en optimisant l'utilisation des engrais et l'épandage, expliquent les chercheurs. Des alternatives existent.

Réactions1 réaction à cet article

 

Triste et banale réalité des dérives de la chimie agricole lorsqu'elle est insuffisamment réglementée, encadrée et contrôlée.

Pégase | 08 octobre 2020 à 17h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager