Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La BEI accorde un prêt à Safran pour développer des moteurs d'avions ''plus propres''

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
A l'occasion du Salon du Bourget, la Banque Européenne d'Investissement (BEI) a accordé le 18 juin un prêt de 300 millions d'euros à l'équipementier aéronautique Safran pour développer des moteurs d'avions plus propres. L'objectif de Snecma (groupe SAFRAN) est de développer le successeur du moteur CFM56 (construit conjointement avec General Electric) destiné aux avions monocouloirs de 110 à 210 places qui présentera une réduction de 16% de la consommation de carburant, baisse des émissions sonores de 15 à 20 dB et de 60% des émissions d'oxyde d'azote, selon le communiqué de Safran et de la BEI. D'après le groupe, Snecma travaille par ailleurs sur une rupture technologique, dite open-rotor, permettant à terme une amélioration de plus de 25% de la consommation en carburant et en émissions de 25% en CO2. Le coût total du projet de R&D est estimé à 600 millions d'EUR.

Il s'agit du premier prêt accordé à l'industrie aérospatiale qui s'inscrit dans le cadre du Mécanisme Européen pour des Transports Propres (METP) que la BEI a lancé en décembre dernier pour soutenir les objectifs de l'Europe en matière de relance économique et de lutte contre les changements climatiques à long terme, a précisé le groupe.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager