En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Barbara Pompili prend la présidence de la commission du développement durable de l'Assemblée

MAJ le 30/06/2017
Gouvernance  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Après l'élection de l'ancien écologiste François de Rugy (LRM) à la tête de la présidence de l'Assemblée nationale le 27 juin, la nomination de son bureau le 28 juin, c'était au tour des huit commissions permanentes de se réunir ce jeudi 29 juin pour élire leur bureau.

La commission du développement durable de l'Assemblée nationale a élu à sa tête Barbara Pompili (LRM), ancienne secrétaire d'Etat à la biodiversité du gouvernement précédent, qui avait coprésidé avec François de Rugy le groupe écologiste sous la précédente législature.

Parmi les 73 membres de la commission figurent de nouveaux venus comme Matthieu Oprhelin (LRM), ancien porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot, la jeune agricultrice bio Sandrine Le Feur (LRM) ou le benjamin frontiste de l'Assemblée Ludovic Pajot.

D'autres membres ont déjà un parcours politique plus conséquent. C'est le cas de Stéphane Le Foll (Nouvelle Gauche) ancien ministre de l'Agriculture, Guillaume Garot (Nouvelle Gauche) ancien ministre délégué à l'agroalimentaire du gouvernement Ayrault, Martial Saddier (LR) président du Conseil national de l'air, Bertrand Pancher (Les Constructifs) responsable du pôle écologie de l'UDI, Christophe Bouillon (Nouvelle Gauche) président de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), Jacques Krabal (LRM) membre du groupe de travail sur la réforme du code minier ou encore François-Michel Lambert (LRM) président de l'Institut de l'économie circulaire.

Les postes de vice-présidents ont été attribués à Guillaume Garot, Jacques Krabal, Alain Perea (LRM) et Jean-Marie Sermier (LR).

Plusieurs députés ayant travaillé sur les questions d'environnement ont toutefois choisi de siéger dans d'autres commissions : c'est le cas de l'ancienne ministre de l'Environnement Delphine Batho (Nouvelle Gauche) mais également de Julien Aubert (LR), Dominique Potier (Nouvelle Gauche) ou encore Yves Blein (LRM).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…