En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Biodiversité : l'initiative "Territoires engagés pour la nature" est lancée

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

"Nous accompagnerons 1.000 collectivités locales d'ici à 2022 pour qu'elles deviennent des Territoires engagés pour la nature." Telle est l'action n°3 inscrite dans le plan biodiversité lancé par Nicolas Hulot en juillet 2018. Afin de mettre en œuvre cette action, le ministère de la Transition écologique et Régions de France ont lancé, vendredi 10 mai avec la contribution de l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et des agences de l'eau, l'initiative "Territoires engagés pour la nature" (TEN).

"Il s'agit de fédérer l'ensemble des acteurs d'un territoire autour de la protection de la biodiversité", explique le ministère. Pour obtenir la reconnaissance "TEN", les collectivités doivent présenter un plan d'actions sur trois ans répondant à quatre critères : chercher à rassembler l'ensemble des services de la collectivité et les acteurs du territoire, proposer des objectifs de résultat précis et prévoir un suivi, conduire à des effets positifs significatifs allant au-delà de la réglementation et des actions passées, contribuer à la mise en œuvre des outils d'action publics régionaux et nationaux. Un jury régional validera les candidatures. Toutefois, le dispositif n'est pour l'heure ouvert que dans six régions : Centre-Val de Loire, Guadeloupe, Île-de-France, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La reconnaissance "TEN" n'implique pas forcément un soutien financier. Mais le ministère indique que cette reconnaissance garantit des projets de qualité et multi-partenariaux qui facilitent la formalisation de plans de financement par l'Etat, les régions, les agences de l'eau ou l'AFB. D'autres avantages sont mis en avant : accompagnement par des experts en matière de biodiversité, renforcement des connaissances, échange d'expérience avec les autres territoires engagés, valorisation des projets. Les premières collectivités engagées seront mises en avant lors des neuvièmes Assises nationales de la biodiversité qui auront lieu du 19 au 21 juin à Massy (Essonne).

Cette initiative s'ajoute aux atlas de la biodiversité communale (ABC), lancés en 2017 par l'Agence française pour la biodiversité, qui permettent de dresser un inventaire des habitats et des espèces de la commune. Mais aussi au concours Capitale française pour la biodiversité auquel les territoires engagés pour la nature sont incités à participer à travers trois actions exemplaires illustrant le thème 2019 "Climat : la nature source de solutions".

Réactions1 réaction à cet article

 

Accompagner 1.000 collectivités locales d'ici à 2022 pour qu'elles deviennent des Territoires engagés pour la nature : on fait comment concrètement, avec des budgets du ministère de la Transition écologique alloués à la nature en baisse depuis des années ?
Tant que les forces de destruction des milieux naturels et de la biodiversité ne sont pas jugulés, ce ne sera guère qu'emplâtre sur jambe de bois ! En clair, si le soutien public à l'économie telle qu'on la connait ne prend pas un virage à 180°, aucune chance d'avoir un effet notable sur l'effondrement de la biodiversité et le changement climatique en cours.

Pégase | 16 mai 2019 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…