En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bois énergie : la normalisation des combustibles évolue

Avec l'arrivée de nouveaux types de combustibles bois issus des déchets verts, la normalisation évolue pour garantir des combustibles de qualité. Détails avec Clarisse Fischer du CIBE et Matthieu Campargue de RAGT Energie.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°390 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°390
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

A l'occasion du salon Bois Energie, qui s'est tenu fin janvier à Rennes, le Comité Interprofessionnel du Bois-Energie (CIBE) a fait le point sur les évolutions normatives prévues dans les prochains mois. La France porte un projet de nouvelle norme ISO 17225-9 dédiée aux combustibles bois à usage industriel. De nouveaux combustibles apparaissent sur le marché, issus des déchets de bois ou des déchets verts (la partie ligneuse). Les technologies des chaudières ont beaucoup évolué et peuvent désormais accueillir ces combustibles alternatifs à la plaquette forestière traditionnelle.

La norme vise donc à encadrer tous les combustibles à usage industriel en précisant les spécifications à respecter. Les notions de bois déchets et de fraction ligneuse de déchets verts seront introduites de même que les mélanges de déchets. Le projet de norme sera prêt courant 2019. Détails avec Clarisse Fischer, déléguée générale du CIBE et Matthieu Campargue, président de RAGT Energie et vice-président de la commission nationale de normalisation.

Réactions3 réactions à cet article

 

Cet article ne donne pas la perspective des sources d' approvisionnement bois des chaufferies biomasse avec l'arrivée de ces nouveaux combustibles. Le nombre de chaufferies urbaines, avec chaudières bois, n'a cessé de progresser même dans les régions pauvres en bois, comme dans le 44. La centrale de 44 Cordemais ( ecocombust = ce serait 100% déchets bois à partir de 2025 ). Sachant que le périmètre de collecte de "bon" bois augmente déjà ..., complément sur trois régions.. , Il est à craindre de voir de plus en plus de chaudières bois brûler des déchets bois, et ligneux fortement émissifs en particules fines et ultrafines dans des villes de moins en moins disposées à supporter le supplément de pollution engendrée. La demande de dérogation pour dépasser les normes de rejet en ammoniac d'une chaufferie 30 MW bois Nantes Malakoff constitue le pompon de cette ville qui se disait éco labellisée verte, vert très très foncé on va dire alors. jclm25@free.fr

jeannot37 | 27 février 2019 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Jeannot 37. Vous êtes totalement dans le vrai. 30 MW, tres tentant de faire du fric en brulant un peu n'importe quoi, la nuit par exemple, ça se voit moins. Et que dire de Cordemais qui sera une des plus grosses usines électriques à bois du monde. Moi non plus je ne vois pas beaucoup de bois dans le 44, mais j'y vois beaucoup de marchands de bois, ceci expliquant cela. Vous voulez du vert vous aurez du vert de gris.En biomasse, beaucoup plus qu'avec des combustibles fossiles, small is beautiful parce small is under control.

chocho | 01 mars 2019 à 16h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et j'espère qu'on n'en profitera pas pour "normaliser " les déchets de bois B: meubles vernis, peints ,lasurés et les palettes de transports. Il y a des entreprises qui n'attendent qu'un feu vert pour brûler ces bois nocifs et empoisonner la population avec leurs émissions toxiques (se rappeler du scandale de la dioxine, entre autres substances dangereuses larguées dans la nature sans contrôle)

gaia94 | 16 avril 2019 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager