Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

CEE : de nouveaux programmes en faveur de la sobriété numérique et de l'éclairage public

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Ce 17 février, le ministère de la Transition écologique a retenu cinq nouveaux programmes éligibles aux certificats d'économies d'énergie (CEE), qui représentent, au total, près de 100 millions d'euros (M€) d'investissements. Ils sont lauréats de l'appel à programmes lancé en novembre 2021.

Il s'agit du programme intitulé « Sonum-Sobriété numérique », porté par l'Agence de la transition écologique (Ademe) et mené avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria). Doté de 15 M€, il a pour objectif de réduire les consommations d'énergie liées à l'usage du numérique, grâce à des actions de sensibilisation et de formation, ainsi que la création d'un label, d'une base de données publique, de référentiels et d'outils de mesure, ainsi que d'un code de conduite « sobriété numérique ». Sonum va ainsi former « 300 enseignants du supérieur, 2 000 ambassadeurs en entreprises et 650 ambassadeurs en collectivités. L'objectif est que ceux-ci sensibilisent 400 000 élèves du supérieur, 10 000 personnes en entreprises et 1 000 collectivités », précise le ministère dans un communiqué.

Le programme « Baisse les Watts », porté par La Poste (avec 26 M€ de budget) vise également à sensibiliser 700 000 PME et TPE pour réduire leurs consommations d'électricité. Parmi elles, 245 000 TPE-PME auront ouvert un carnet de bord énergie. S'ajoute le programme « Lum'Acte », porté par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), qui vise à accompagner les collectivités locales dans la rénovation de l'éclairage public pour, ainsi, réaliser des économies d'électricité. Ce programme « permettra de soutenir les collectivités pour diagnostiquer, d'ici deux ans, 3 à 4 millions de points d'éclairage répartis dans une zone géographique couvrant la moitié de la population française, et en rénover au moins 70 % ». Il est doté de 10 M€.

Enfin, près de 50 M€ sont alloués à deux programmes dans le secteur des transports. Ils seront présentés « dans les prochains jours ».

Une trentaine de programmes CEE sont prévus dans cette cinquième période du dispositif, de 2022 à fin 2025. Leur part est fixée à un maximum de 288 térawattheures cumulés actualisés (TWhc) sur la période.

Réactions1 réaction à cet article

 

Il y a pourtant des choses simples qui permettent de faire des économies dans les entreprises avec un foncier peu récent:
-changer les ampoules/neons par des leds (effet rapide garanti!)
-isoler un peu mieux les bureaux (il faut voir les courants d'air)

C'est juste du bon sens. Certains sont justes récalcitrants ou déconnectés...
On est dans le B.A.BA là tout de suite...

Cyril C. | 21 février 2022 à 11h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Borne de recharge Pulse 50 pour véhicules électriques MADIC Group