En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

CITE fenêtres : les tergiversations continuent d'inquiéter la filière

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La société de conseil TBC Innovations publie, vendredi 1er mars, sa dernière étude portant sur le marché français des fenêtres, qui est en hausse de 3 % en 2018, par rapport à 2017. Le nombre de fenêtres installées en 2018 dépasse les 10 millions d'unités. TBC a interrogé, en janvier 2019, 400 acteurs du secteur. Ces derniers ont été sondés sur les impacts de l'arrêt, fin juin 2018, de l'éligibilité des fenêtres au crédit d'impôt transition énergétique (CITE). Les professionnels s'accordent sur "un effet d'aubaine en 2018 sur les débouchés de la rénovation résidentielle", lié à la fin du CITE. 35 % des professionnels sondés estiment que cela a eu un impact faible pour leur activité. 31 % des répondants soulignent que cela a réduit le nombre de leurs clients et constitue "une menace" pour leur activité. 48 % d'entre eux estiment que cela a poussé les clients "à se décider" au début 2018.

Après moult tergiversations, le CITE a été réintroduit en 2019 pour les dépenses d'acquisition des fenêtres venant remplacer des parois à simple vitrage, dans la limite d'un plafond de 100 euros par fenêtre. La rénovation demeure le premier débouché du marché des fenêtres en France (+ 2 % en 2018). Les évolutions du CITE continuent néanmoins d'inquiéter les professionnels qui se disent plutôt "pessimistes" pour leur activité en 2019. 27 % d'entre eux prévoient une année 2019 en baisse sur la rénovation de fenêtres et 44% une année stable. 21 % des répondants envisagent une progression de cette activité.

Le marché ralenti de la construction neuve alerte aussi les acteurs. Ils sont 24 % à envisager une année 2019 en baisse sur le débouché du neuf pour les fenêtres. 44 % prévoient une année stable et 14 % entrevoient une hausse d'activité. En 2018, le marché des fenêtres posées en construction neuve a augmenté de plus de 4 % par rapport à 2017.

Le 25 février, l'Union des fabricants de menuiseries extérieures (UFME) a publié un guide qui fait le point sur les aides financières et incitations fiscales dédiées aux travaux de rénovation des fenêtres, outre le CITE : TVA à 5,5 %, éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), certificats d'économies d'énergie (CEE), chèque énergie, aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), etc.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…