En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

COP 24 : l'Europe, via 100% de renouvelable, peut passer à zéro émission avant 2050

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
COP 24 : l'Europe, via 100% de renouvelable, peut passer à zéro émission avant 2050

Une nouvelle étude scientifique, présentée le 11 décembre, démontre la faisabilité d'une transition énergétique européenne vers des sources 100% renouvelables avant 2050. Cette étude a été menée par l'Université technologique de Lappeenranta (LUT) en Finlande et les chercheurs du réseau international Energy Watch Group (EWG). Elle a été présentée à l'occasion de la conférence des Nations unies sur le climat (COP 24) à Katowice (Pologne).

Il s'agit de la "première étude de modélisation scientifique de ce type", simulant une transition énergétique complète en Europe dans les secteurs de l'électricité, de la chaleur, des transports et du dessalement d'ici 2050. Elle a nécessité quatre ans et demi de collecte de données.

Les énergies éolienne (32 %) et solaire (62 %) représenteront 94 % de l'approvisionnement en électricité total d'ici 2050. Le reste sera issu de l'énergie hydroélectrique (4 %), la bioénergie produite à partir de biomasse (2 %) et l'énergie géothermique (<1 %). Environ 85 % de l'approvisionnement en énergie renouvelable proviendront d'une production locale et régionale décentralisée.

La transition vers 100 % d'énergie renouvelable sera "économiquement compétitive" par rapport aux énergies fossile et nucléaire conventionnelles d'aujourd'hui, et "ramènera les émissions de gaz à effet de serre à zéro avant 2050", ajoute l'étude. Une énergie 100 % renouvelable ne coûtera pas plus cher : "les coûts totaux moyens actualisés de l'énergie produite pour un système énergétique entièrement durable en Europe demeurent stables, allant de 50 à 60 €/MWh (mégawattheures) durant la transition", estiment les chercheurs. Les émissions de gaz à effet de serre annuelles de l'Europe seront également "en baisse progressive dans tous les secteurs durant la transition". Elles passeront d'environ 4.200 millions de tonnes équivalent CO2 en 2015 à zéro d'ici 2050.

"L'Europe peut passer à un système énergétique à zéro émission. Par conséquent, les dirigeants européens peuvent et doivent faire beaucoup plus pour la protection du climat que ce qui est actuellement proposé", a déclaré Hans-Josef Fell, président d'Energy Watch Group. "La transition vers une énergie renouvelable 100 % propre est, à l'heure actuelle, très réaliste, avec les technologies qui sont disponibles aujourd'hui", a souligné Christian Breyer, professeur à l'université finlandaise LUT.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est pas sérieux

Quid | 12 décembre 2018 à 20h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…