Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

COP 27 : ce que prévoit l'accord inédit sur les pertes et dommages

À la clôture de la COP 27, les pays se sont mis d'accord pour créer un nouveau fonds consacré à la compensation des dégâts climatiques subis par les pays pauvres. Les détails du mécanisme financier restent à élaborer l'an prochain à la COP 28, à Dubaï.

Décryptage  |  Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet
COP 27 : ce que prévoit l'accord inédit sur les pertes et dommages

Un accord qualifié d'« historique, de décisif » par la scène internationale a été obtenu sur les pertes et dommages climatiques, le 20 novembre, à la clôture de la Article publié le 22 novembre 2022

Réactions1 réaction à cet article

 

Comment encore être positif après ces grands-messes planétaires ?!
En clair, comme en 2015, on a pris des décisions non engageantes, et on voit bien ce qu'elles deviennent, des chiffons de papier.
On ne parle quasiment plus de lutter contre le changement climatique, parce que tout simplement la lutte contre ses effets est beaucoup plus juteuse financièrement.
On propose de mettre en place des dispositifs financiers nord-sud en sachant pertinemment que depuis 50 ans ils se sont tous traduits par une saignée des pays pauvres au profit des pays riches (et des potentats locaux).
Et on propose de se revoir à Dubaï, une totale aberration écologique, tout est dit.
Qu'attendent encore les scientifiques du GIEC pour le saborder ?

dmg | 23 novembre 2022 à 09h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager