En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Exploitation minière : pollution des eaux au Canada après une brèche dans un bassin de décantation

Eau  |    |  Cyrielle Chazal  |  Actu-Environnement.com

Dans l'ouest du Canada, plusieurs cours d'eau et lacs ont été pollués par des eaux usées en raison d'une brèche survenue le 4 août dans un bassin de décantation, au fond duquel les polluants ont vocation à se déposer après un certain temps de séjour. Il s'agit du bassin de la mine d'or et de cuivre du mont Polley, exploitée par la compagnie Imperial Metals, en Colombie-Britannique. "10 millions de mètres cube d'eau et 4,5 millions de mètres cube de boues" se sont échappés du bassin, rapporte Radio Canada.

Le président de la compagnie minière a assuré le 5 août que le bassin contenait "des résidus miniers alcalins, qui ne dégagent pas d'acide" et que la qualité de l'eau y séjournant était "proche de la qualité de l'eau potable", notamment parce qu'elle contenait "de très faibles taux d'arsenic ou d'autres métaux". Pourtant, immédiatement après la survenance de ces rejets, qui ont atteint les lacs Quesnel et Polley, ainsi que les cours d'eau Hazeltine et Cariboo, des mesures d'urgence ont été adoptées. Ainsi, le District régional de Cariboo a interdit à la population concernée de consommer l'eau, que ce soit pour un usage récréatif, de boisson, de cuisine ou d'hygiène. Le district a également averti que porter l'eau à ébullition ne supprimerait pas le risque sanitaire.

Des analyses sont en cours pour déterminer la nature exacte de l'eau qui s'est déversée dans le milieu naturel.

Réactions3 réactions à cet article

 

Citation ++"10 millions de mètres cube d'eau et 4,5 millions de mètres cube de boues"++
Sans préjuger de la Toxicité des boues alcalines (cyanurées?) cela montre qu'il aurait, pour le moins, fallu SEGMENTER ce bassin bien trop grand.
Il est scandaleux de voir déverser 14,5 millions de mètres cubes de résidus chimiques en pleine nature.

ami9327 | 07 août 2014 à 17h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le canada c'est le far West en termes d'écologie(sables bitumineux ,protocole de Kyoto, entre autres), tout y est permis, heureusement que le territoire est grand mais l'avidité est telle que cela ne suffira pas, l'économie capitaliste sauvage nord américaine sur un territoire naturel est un désastre "drill baby drill" , la terre jusqu'au trognon c'est la seule philosophie qu'ils connaissent

lio | 08 août 2014 à 11h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il est facile de critiquer une fois les accidents survenus et ce d'autant plus lorsque l'on n'a que peu d'informations sur ce qui se fait en ce moment sur l'amélioration de la qualité des eaux au Canada.
Néanmoins, je ne nie pas le fait que ce grave accident puisse devenir une catastrophe l'écologie. Notamment si des métaux lourds ont pu être relargués.

Vince | 17 août 2014 à 23h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager