Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une ONG dresse la liste des entreprises utilisant des substances chimiques dangereuses

Risques  |    |  Euractiv.fr

Entrée en application en 2007, le règlement "Reach" (enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des produits chimiques) encadre l'utilisation des substances chimiques au sein de l'UE. La législation européenne impose aux entreprises qui produisent ou importent ces substances de les déclarer auprès de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa).

A la fin de l'année 2012, l'Echa a rendu ces informations publiques. Cette décision fait suite à un recours déposé devant la Cour de Justice de l'UE par deux ONG de défense de l'environnement, ChemSec et ClientEarth. "La décision de publier les noms des entreprises du registre a été prise au terme d'un processus de consultation avisé. Auparavant, ces données n'étaient pas publiées en raison d'une procédure judiciaire en cours", a déclaré Mikko Väänänen, du service de presse de l'Echa.

Jusqu'à présent, l'Agence européenne des produits chimiques a préféré garder secrètes ces informations. Pourtant, la directive l'enjoint à le faire, sauf en cas de demande expresse d'une entreprise, au nom du principe de confidentialité. Le Conseil européen de l'Industrie chimique (Cefic) a rappelé récemment qu'elle est nécessaire pour protéger les secrets industriels.

Liste "SIN"

Ces informations ont permis à l'ONG ChemSec d'établir sa propre base de données. La liste dite "SIN" (Substitute It Now ! ) contient les substances "présentant un risque important", selon la classification européenne. A ce titre, elles sont susceptibles d'être prochainement interdites par l'UE, dans le cadre de la mise en oeuvre de Reach. En anglais, "SIN" signifie péché. Mais pour la directrice de ChemSec...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [17998] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France