Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Déclaration d'utilité publique de Cigéo : avis favorable de la commission d'enquête

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Déclaration d'utilité publique de Cigéo : avis favorable de la commission d'enquête

À la suite de l'enquête publique menée du 15 septembre au 23 octobre, la commission d'enquête a rendu un avis favorable à la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet Cigéo. Ce projet de stockage de déchets radioactifs de haute activité et moyenne activité à vie longue (HA-VL et MA-VL) est prévu à Bure, dans la Meuse. S'il n'entrera en service qu'en 2035, son concepteur, l'Andra, avance sur le dossier. La DUP constitue, avec le décret d'autorisation de création (DAC), l'un des deux points de passage indispensables à sa concrétisation.

Menée par cinq commissaires enquêteurs, l'enquête publique a permis de recueillir plus de 4 000 contributions qui ont, sans doute, conduit la commission d'enquête à assortir son avis favorable de cinq recommandations : établir un échéancier prudent des aménagements préalables ; veiller à une insertion paysagère harmonieuse ; procéder à un défrichement progressif du bois Lejuc afin de préserver au maximum la biodiversité ; maintenir un écran visuel sur la partie sud pour préserver les vues depuis les villages environnants ; et compléter la communication envers le public proche du projet. Un avis favorable à la mise en comptabilité des documents d'urbanisme a également été remis. Les collectivités concernées seront saisies, très prochainement, pour émettre un nouvel avis sur cette partie du dossier.

L'obtention de la DUP est attendue pour la fin de l'année sous la forme d'un décret du Premier ministre. Elle permettra de lancer les premières démarches en vue de la réalisation du projet : modifier les documents d'urbanisme nécessaires ; assurer la maîtrise foncière ; lancer la construction des bâtiments de surface ; détourner une route et renforcer des réseaux d'eau et d'électricité. L'Andra pourra aussi lancer les expropriations nécessaires à l'achat des parcelles. Au total, quelque 200 démarches sont rendues possibles par la DUP.

Réactions3 réactions à cet article

 

Ouf ! Les opposants dogmatiques n'ont pas réussi, et c'est heureux. Les aménagements sont de bon sens : on aimerait qu'ils soient équivalents pour tous les projets industriels en cours, au hasard les implantations d'éoliennes... Seul problème, la durée du projet (associée à l'aberration de la réversibilité), qui s'étend bien au-delà de la visibilité de nos sociétés : un siècle ! alors que c'est le plus grand flou au-delà de 2050... Il faut accélérer la sortie des déchets de la biosphère, malgré toutes les oppositions et procrastinations...

dmg | 21 décembre 2021 à 09h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On peut s'attendre à ce que le jugement de l'histoire soit sévère à l'encontre de notre époque. Nous allons faire peser sur les générations futures les conséquences de notre incapacité à gérer dans tous les domaines : dette des états, atteintes -probablement irréversibles- à la biodiversité, pollutions en tous genre... Et, cerise sur le gâteau, des déchets à surveiller pendant des dizaines de milliers d'années.
Non content de cela, Mr. Macron fait tout pour continuer dans cette voie délétère. Espérons que la raison revienne, mais rien n'est moins sûr !

JMLESU | 21 décembre 2021 à 13h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ dmg : je ne comprends pas bien en quoi l'éolien devrait impliquer pareils centres d'enfouissement avec de soit disant garanties sur des millénaires.
Mais l'important n'est pas là : la forfaiture de l’État vis-à-vis gourous du nucléaire de plus en plus mal maîtrisé est totale. Comme si le pays n'avait pas déjà largement à faire avec maintes problématiques environnementales.

Pégase | 02 janvier 2022 à 22h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Benne à fond ouvrant BAFO MANERGO