Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Déchets du démantèlement nucléaire : succès pour l'appel à projet de l'Andra

Déchets  |    |  Marine Calmet

L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) a annoncé la clôture de l'appel à projet lancé en décembre 2015 visant à encourager l'innovation sur la gestion des déchets radioactifs de démantèlement.

Après une première édition qui avait permis la réception de 30 projets dont douze avaient été retenus, cette édition comptent 57 projets de recherche et développement, notamment dans le domaine de la recherche fondamentale qui connaît cette année une forte progression.

L'appel à projet concernait les "problématiques techniques, scientifiques et sociétales des déchets radioactifs de démantèlement (caractérisation, traitement, conditionnement, stockage des déchets), pour une optimisation de leur gestion compte tenu du fort accroissement de leur volume dans les années à venir". "Cet appel vise en particulier à promouvoir la transposition à la gestion des déchets radioactifs de technologies et savoir-faire existants ou en développement dans d'autres domaines d'application", ajoute l'Andra.

Le comité d'évaluation chargé d'expertiser la qualité des projets soumis se réunira mi-juin. Le comité de pilotage, composé du Commissariat général à l'investissement (chargé de la mise en œuvre du programme d'investissements d'avenir), des ministères des Finances, de la Recherche et de l'Energie et de l'Andra, sélectionnera ensuite début juillet les candidats retenus.

Les résultats de la phase de sélection sont attendus fin juillet 2016.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ah ! Il ne fallait pas s'étonner d'un tel succès ! Avec la psychose entretenue par les associations écolo, les médias, l'autorité de sureté, non démentie par la veulerie du gouvernement, c'est un domaine ou les budgets seront forcément faramineux, un boulevard ouvert à tous les argousins. Et c'est un futur scandale : on va voir des études, des interventions, facturées à des tarifs astronomiques parce qu'il y a un trèfle à l'entrée du site ou de l'installation alors même que 99% seront des TFA que même l'Allemagne a décidé de banaliser. On est en train de créer une bulle financière aussi néfaste pour l'économie du pays que celle de l'éolien : des dizaines de milliards d'euros dépensés, pas perdus pour tout le monde !

dmg | 14 mai 2016 à 21h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

COMPACT+ : modernisations de sites et projets d'implantation complexes Pellenc ST
Portique de détection de la radioactivité dans les déchets - GammaScan®eV4 BERTHOLD FRANCE SAS