Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

EDF va devoir réaliser un audit sur la disponibilité du parc nucléaire

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
EDF va devoir réaliser un audit sur la disponibilité du parc nucléaire

Avec l'arrêt de deux réacteurs nucléaires supplémentaires à la suite de la découverte de fissurations dans le circuit primaire des réacteurs de Civaux (Vienne), la tension monte d'un cran sur la disponibilité du parc nucléaire cet hiver. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a reçu, ce vendredi, Jean-Bernard Levy, président-directeur général d'EDF, pour une réunion sur ce sujet. Elle lui a demandé de « prendre toutes les mesures pertinentes pour renforcer à court terme la sécurité d'approvisionnement » et de rechercher par ailleurs à favoriser la flexibilité de ses clients consommateurs.

Afin de vérifier si la fissuration est liée ou non à un défaut générique, EDF a mis à l'arrêt les réacteurs de même conception que celui de Civaux : le réacteurs B1 de la centrale nucléaire de Chooz ce jeudi, le B2 le sera samedi 18 janvier. La fermeture de deux réacteurs supplémentaires modifie le calendrier de disponibilité du parc alors que RTE a récemment indiqué que la sécurité d'approvisionnement restait sous « vigilance particulière » pour l'hiver 2021-2022. Barbara Pompili a également demandé à l'entreprise de mener un audit indépendant sur la maîtrise industrielle des arrêts de réacteurs. Un point d'étape est attendu avant mi-mars.

Réactions8 réactions à cet article

 

La France détruit les barrages hydro-électriques alors qu'elle manque d'eau et d'énergie ...

laurent | 20 décembre 2021 à 09h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Barbara Pompili a également demandé à l'entreprise de mener un audit indépendant sur la maîtrise industrielle des arrêts de réacteurs"
Autant demander un audit sur la chasse aux chasseurs...il y a 20 GW de nucléaire à l'arrêt Barbara , les 5,6 GW du N4 n'expliquent donc pas tout .
Les forts de la ligne Maginot du nucléaire tombent les uns après les autres, heureusement il y a l'Allemagne , l'Espagne et les autres pour nous alimenter en électricité.

Darwin | 20 décembre 2021 à 11h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Darwin, avec des centrales charbon voire lignite pour l'Allemagne, si vertueuse...
L'Espagne n'est pas vraiment un fournisseur significatif de la France en électricité ces derniers temps. C'est plutôt un client, non ?

Albatros | 20 décembre 2021 à 15h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Albatros:résultats de l'électricité allemande pour l'année 2021 (actualisé au 20 décembre):lignite+houille=29 % ,nucléaire=13 %, renouvelables=47 %.Ils sont en train de fermer une tranche nucléaire au 30 décembre.
L'Espagne est , fort heureusement , à cause de ses prix bas,un gros fournisseur de la France en ce moment .Notre pays est actuellement le plus cher de l'Europe pour le marché de gros de l'électricité.

Darwin | 20 décembre 2021 à 17h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci Darwin !

Albatros | 22 décembre 2021 à 12h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le nucléaire civil restera dans l'histoire de l'humanité comme la plus belle fumisterie et cocorico elle est française ! J'ai honte pour mon pays et les conséquences des mensonges d'Anne Lauvergeon vont couter des milliards d'euros aux contribuables français : la France va rayonner pendant des millénaires

laurent | 23 décembre 2021 à 14h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bernard Accoyer a même un site internet de lobbying pro nucléaire :
CLIMAT, ENERGIE ET TERRITOIRES
Notre avenir dépend de nos choix d’aujourd’hui !
La préservation de notre patrimoine nucléaire est essentielle
dans la lutte contre le dérèglement climatique.

laurent | 24 décembre 2021 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour indications supplémentaires les arrêts des 4 réacteurs , à Chooz et Civaux vont entraîner une perte de production électrique de 1 TWh sur la fin de l'année 2021( info EDF).
En sachant qu'en 2019 les centrales dans leur ensemble ont produites 380 TWh. Que des arrêts de maintenance soient envisagés sur des sites mis en service entre 1996 et 1999 de même technologie sont sujets à nous rassurer!

LENRVE | 01 janvier 2022 à 13h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Recharge Elec +, une qualification pour reconnaître le savoir-faire en IRVE Qualit'EnR