En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Economie circulaire : la fédération Envie lance une filière pour le matériel médical

Déchets  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com
Economie circulaire : la fédération Envie lance une filière pour le matériel médical

Le 3 décembre, la fédération Envie inaugurera son "offre solidaire pour l'autonomie", la nouvelle filière de réemploi dédiée au matériel médical. L'objectif est de proposer "une solution globale d'économie circulaire permettant d'optimiser le système de financement autour de la distribution du matériel médical, d'améliorer l'équipement et l'accompagnement des personnes".

Envie a construit cette nouvelle offre autour de la collecte de matériels médical inutilisés auprès d'EPHAD, hôpitaux, particuliers, sociétés de services à la personne, d'une phase de tri, de recyclage, de rénovation, par des personnes en insertion professionnelle et de la distribution des équipements à prix réduit avec toutes les conformités et garanties réglementaires. "Cette offre complémentaire au système de santé national est financièrement accessible à tous, et garantit un allongement de la durée de vie des appareils médicaux tout en diminuant la quantité des déchets", résume le réseau qui regroupe une cinquantaine d'entreprises solidaires

Cette offre avait été retenue en juin dernier dans le cadre de l'appel à projets des Pionniers French Impact. Dans ce cadre, Envie a bénéficié du soutien du ministère des Solidarités et de la santé. L'offre est expérimentée à Angers depuis plus de quatre ans. L'expérimentation a ensuite été étendue aux établissements de Nancy, Rennes, Saint-Etienne et Strasbourg, puis Nantes, Reims, Montbéliard et Toulouse. Orléans, Le Mans et Alençon sont les prochaines villes sur la liste.

La direction de cette nouvelle offre sera assurée par Philippe Robin, qui dirige Envie Angers, la première structure à l'avoir expérimentée l'offre depuis quatre ans. Il sera en charge de la gestion des partenariats nationaux publics et privés, du pilotage et de l'accompagnement des implantations territoriales, ainsi que de la création d'un label qualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…