En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement d'une certification environnementale dédiée aux petites et très petites entreprises

Gouvernance  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le 28 juin, l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI), l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et leurs partenaires ont annoncé le déploiement de la labellisation Engagement volontaire de l'entreprise pour l'environnement (EnVol) destinée à "aider les petites et très petites entreprises à valoriser leurs premiers engagements environnementaux, grâce à des démarches simplifiées et un investissement réduit". L'Afnor Certification est l'opérateur sélectionné pour évaluer les entreprises.

"Cent soixante premières entreprises sont d'ores et déjà titulaires du label EnVol", indiquent les partenaires, précisant que "celles qui souhaitent obtenir la marque EnVol peuvent désormais s'auto-évaluer, gratuitement, via une plate-forme en ligne gérée par Afnor Certification et remplir un dossier de candidature dématérialisé". Après audit par Afnor Certification, les entreprises pourront obtenir le label EnVol pour une durée de 5 ans.

Réactions3 réactions à cet article

 

[suite :]
...considérablement la sensibilisation et la formation implicite du décideur de la PE/TPE ainsi que les occasions de détecter des impacts environnementaux forts et non-conformités réglementaires importantes lors de l'audit : bref, il y a un risque qu'Envol devienne assez subjectif mais ce n'est pas sûr : tout dépend du questionnaire auquel doivent maintenant répondre les décideurs mettant en place la norme sur leur(s) site(s), de la précision et du niveau de tolérance que l'AFNOR sera chargée d'appliquer dans la délivrance ou non du label. L'AFNOR et l'ACFCI n'étant pas du genre, à mon sens, à faire des labels "bidon", je penses que les choses ont été réfléchies pour que la PE/TPE finisse par se conformer à ce mini-système de management environnemental très efficace mais manquant un peu de formation-sensibilisation et de démocratie (comme la plus part des labels QSE pour ce qui est de la démocratie).

Lionel | 03 juillet 2012 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Vraiment désolé actu-environnement de dire ça mais c'est un article assez incomplet à mon sens car il ne dit tout simplement pas ce qu'il y a derrière (passe à côté de l'essentiel) : en quoi consiste la certification Envol ?

Les exigences de certification d'Envol (lors de la phase de test et de développement du label) étaient la construction d'un dossier sérieux suivi d'un audit de vérification sur le terrain, prouvant (dossier), et vérifiant les preuves (audit terrain), que les sites et surtout le petit système de management environnemental de l'entreprise (de 50 salariés, en équivalent temps pleins, maximum) est bien conforme au niveau 1 sur 3 de l'ISO 14001 par étapes (divisée, à l'intention des PME, en trois paliers d'exigences croissantes, certifiables) définie par le référentiel FD X 30-205.
Mais, il a dû probablement apparaître que, bien que peu coûteux et extrêmement plus facile et rapide à gérer (humainement) que l'ISO 14001 (car il n'y a aucune procédure obligatoire dans le n°1/3), Envol n'a pas dû attirer assez de PE/TPE durant ses phases de test-lancement
et l'ACFCI a donc dû décider, avec d'autres acteurs principaux du projet (notamment CGPME/CMA/APCMA et AFNOR), de réduire encore l'investissement financier dans les coûts de certification et augmenter la tolérance vis-à-vis des managers/DG/PDG des PE/TPE pour mieux conquérir en terme de quantité. L'absence d'audit/de visite terrain est inquiétante car elle éloigne la vérification du terrain et réduit donc ...

Lionel | 03 juillet 2012 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

merci Lionel pour ces éclairages.

dangerprudent | 03 juillet 2012 à 15h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…