En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Énergies renouvelables : ralentissement au premier semestre mais de nombreux projets sont dans les cartons

Les énergies renouvelables n'ont pas échappé au ralentissement lié à la crise du Covid-19. Le nombre d'installations raccordées au premier semestre est en baisse. Cependant, la dynamique devrait reprendre, avec de nombreux projets en file d'attente.

Infographie  |  Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La crise liée à la Covid-19 a marqué un ralentissement dans le développement des énergies renouvelables en France. C'est ce que confirment les statistiques publiées par le ministère de la Transition écologique, le 27 août.

Ainsi, au premier semestre 2020, 379 MW de photovoltaïque ont été raccordés, contre 405 MW au premier semestre 2019. Même tendance pour l'éolien : « 0,4 GW a été raccordé au cours du premier semestre 2020, soit 45 % de moins qu'au cours de la même période de 2019 », indique le tableau de bord éolien. Le biogaz n'a pas échappé à ce ralentissement : 12 MW de capacité de production de biogaz ont été raccordés au premier semestre 2020, contre 16 MW au cours du premier semestre 2019.

Seule la capacité installée de production de biométhane a connu une forte hausse : 453 GWh/an installés au cours du premier semestre 2020, contre 221 GWh/an au premier semestre 2019. Soit deux fois plus.

Malgré tout, le nombre de projets en file d'attente, toutes filières confondues, montre un fort dynamisme des énergies renouvelables, qui devrait se confirmer dans les mois à venir.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager