En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La FEE et le CLER dénoncent l'appellation 'énergies non carbonées' très à la mode

Energie  |    |  Actu-Environnement.com
C'était prévisible ! Des voies, telles celles de France Energie Eolienne et du CLER ont fini par s'élever contre le terme de plus en plus employé d'''énergies non carbonées''. Dans le contexte actuel d'engagement pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, dont le CO2, la France use régulièrement du terme ''non carbonnés'', pour définir l'éolien, le solaire, la biomasse, l'hydraulique et… le nucléaire.
Une assimilation que les deux associations d'entreprises des secteurs des ENR, refusent fermement : on ne peut pas comparer l'innocuité de l'énergie éolienne ou solaire, et l'impact indélébile d'une centrale nucléaire et de ses déchets radioactifs sur l'environnement.
Selon elles, en regroupant sous la même appellation « non carbonées » l'ensemble de ces énergies, le gouvernement tente de mettre les énergies renouvelables et le nucléaire sur un pied d'égalité en matière d'impact sur l'environnement. L'objectif d'un tel regroupement consiste à augmenter la production nucléaire sans limite et à continuer à traiter à la marge les énergies renouvelables tout en se donnant une image écologiste.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager